Réactions politiques au décès de François Michelin

Voici d'autres réactions de personnalités politiques au décès de François Michelin, gérant du fabricant français de pneumatiques pendant 47 ans.

François Fillon, ancien Premier ministre:  "Avec la disparition de François Michelin, la France perd l'un de ses plus étonnants capitaines d'industrie. Cet homme qui se jugeait lui-même comme le +dernier des Mohicans+, se révéla un patron atypique, inspiré par des valeurs sociales et chrétiennes. En développant la technologie radiale, il fit de l'entreprise familiale clermontoise de gomme de caoutchouc un leader mondial du secteur du pneumatique. Partout dans le monde, Michelin est connu et reste associé à l'image de la France. Loin des traders d'aujourd'hui, François Michelin était un bâtisseur".

Philippe Vigier, président du Groupe UDI à l'Assemblée, "salue la mémoire" de ce "grand et éminent industriel,  qui a tant oeuvrer pour notre pays". "Il a su illustrer combien le génie, l'ingéniosité et le savoir-faire français pouvaient s'exporter dans le monde entier, sans jamais délaisser Clermont-Ferrand, fief de l'entreprise familiale".

Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre, parle sur Twitter  "d'un leader d'exception, humble et ambitieux, mondial, national et régional." Un "homme d'action et de morale", dont il gardera des 'souvenirs émus."