1er mai: des défilés en ordre dispersé

Ce 1er Mai 2015, les organisations syndicales appellent à différents défilés. Terminé les cortèges unitaires, place aux particularismes. A Lyon, la Confédération générale du travail (CGT) conduit un cortège antiaustérité, tandis que Force ouvrière (FO) fait cavalier seul. 

Lyon, le 1er mai 2015 au départ de la manifestation, Place Jean-Jaurès à Lyon
Lyon, le 1er mai 2015 au départ de la manifestation, Place Jean-Jaurès à Lyon © Patrick Perrel- France3 RA
En Rhône-Alpes

A L’appel de la CGT:

A Lyon, un défilé aura lieu de la Place Jean-Jaurès à la Place Bellecour, Le départ du défilé se fera Place Jean-Jaurès à partir de 10h30, le cortège remontera l’avenue Jean-Jaurès pour bifurquer cours Gambetta, traverser le pont de la Guillotière pour finir  Place Bellecour.
A Saint-Etienne, manifestation à 10h à la Bourse du travail
A Grenoble, manifestation à 10h de la place de Verdun au Parc Paul Mistral
A Bourg-en-Bresse, manifestation à 10h de l’ancienne Maison des syndicats (champ de foire) à la Préfecture.
À Villefranche-sur-Saône, un rassemblement est prévu place du Promenoir à 10 h 30.

A l'appel de FO:
Lyon: 11 heures devant la Plaque des Canuts, mairie du 4e arrondissement, 133 boulevard de la Croix Rousse en présence de Patrick Privat, Trésorier confédéral.
Saint-Étienne: 10 h 30 devant le Monument du Brûlé à La Ricamarie.
Roanne: 10 h 30 devant le Monument de la Paix - Square Stalingrad.Bourg en Bresse
Bourg en Bresse: 10h, départ Ancienne Maison des Syndicats en direction de la Préfecture.

La CNT-Solidarité Ouvrière, qui fête deux ans d’existence à Lyon, a prévu de se réunir place Jean-Macé.

La CFDT n’a pas appelé à défiler à Lyon. Celle qui souhaite « déringardiser le syndicalisme » se mobilise à Paris, où 5 000 jeunes sont rassemblés pour fêter le travail.

Les raisons du divorce
Les syndicats n'ont "pas d'objectifs communs à partager" indique le leader de la CFDT, Laurent Berger. Ainsi, il a fermement rejeté l'appel lancé à la mi-avril par la CGT à un rassemblement unitaire. Les points de désaccord se multiplient entre le syndicat réformiste et les deux autres principaux syndicats. Après la flexibilisation de l'emploi et la réforme des retraites, c'est le pacte de responsabilité qui cristallise les tensions. Signé par la CFDT, la CFTC et les trois organisations patronales, il a été rejeté par la CGT, qui y voit un "cadeau aux entreprises", et par Force ouvrière.

Le réseau TCL ne fonctionne pas 
Comme c’est le cas chaque année, il n’y a ni métro, ni tramway, ni bus TCL qui circulent ce vendredi 1er mai.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation