• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pour aller au travail, il prend tous les jours son vélo et son kayak

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Jean-Christophe est sapeur-pompier à la caserne de Sassenage (Isère), et tous les matins, il prend son vélo puis son kayak, pour aller au travail...

Par Renaud Gardette

Aventurier, sportif, et amoureux de la nature : voilà en 3 mots comment résumer les motivations de Jean-Christophe Rolland. Depuis 2 ans, ce pompier ne prend ni la voiture, ni les transports en communs pour aller travailler : il parcourt tous les matins, d'abord 10 mn. en vélo, pour aller au bord de l'eau, puis 1/4 d'heure en kayak, pour arriver à sa caserne.

"Toute une partie de l'année, il fait nuit à l'aller, comme au retour."


Une fois le vélo replié, il le pose sur son kayak, et plouf, c'est parti pour 1/4 d'heure de pagaie, sur l'Isère, si les cygnes et les canards le laissent passer, sans parler des intempéries ou des vagues. Un parcours étonnant au quotidien, été comme hiver.

Le reportage de Denis Vigniau-Dugué

pompiers kayak
Joindre l'utile à l'agéable, c'est ce que Jean-Christophe Rolland a choisi de faire quotidiennement. Ce pompier de Sassenage qui habite Saint-Egrève se lève chaque un peu plus tôt pour mieux profitter de la nature. Reportage Denis Vigneau-Dugué et Antoine Marnas.

Le parcours est d'autant plus respectable que Jean-Christophe passe tous les jours 40 mn. dans son mode de transport très personnalisé, alors qu'il ne mettrait que 10 mn. en voiture. Mais comme cela, il ne rencontre aucun bouchons.



Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus