Dauphiné : C.Froome s'impose au pied du Mont Blanc

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette

Christopher Froome remporte aujourd'hui la 7 éme étape du Dauphiné Montmelian/St Gervais en parcourant les 155 kms en 4h24'17" devant l'américain Van Garderen à 17 sec.Celui ci redevient maillot jaune mais il est talonné par C.Froome à 18".Rien n'est encore joué donc dans ce Dauphiné 2015 

Le Britannique Chris Froome (Sky) a frappé à son tour dans le Critérium du Dauphiné dont il a enlevé samedi, sur les hauteurs de Saint-Gervais, la 7e et avant-dernière étape devant l'Américain Tejay Van Garderen, qui a repris le maillot jaune. Pour son coup de force, qui marque son premier succès depuis... le Tour d'Andalousie (Ruta del Sol) en février, Froome a utilisé sa manière habituelle en asphyxiant par son rythme ses adversaires.

Van Garderen, le seul à le suivre sur son premier démarrage à 4 kilomètres de l'arrivée, a lâché prise aux 1600 mètres quand le vainqueur de l'édition 2013, l'année de sa victoire dans le Tour de France, s'est levé une nouvelle fois de la selle. Sur la ligne, l'Américain a concédé 17 secondes mais a récupéré le maillot jaune laissé la veille à l'Italien Vincenzo Nibali.

Au lendemain de l'étape épuisante du Vercors, une longue échappée sous la pluie, Nibali a payé logiquement la note. Le vainqueur du Tour de France 2014 a été distancé dans l'avant-dernière des six ascensions du jour, la très raide côte des Amerands (2,7 km à 11,2%), à une douzaine de kilomètres de la conclusion au Bettex. Le Sicilien a rejoint l'arrivée, dans le décor grandiose face au Mont Blanc, près de 4 minutes après Froome. 



Classement général après l'étape Montmelian /ST Gervais  :

Revivez ici les dernières minutes de l'étape Montmélian -St Gervais :
 

durée de la vidéo: 03 min 09
7ème étape : le finish

Les déclarations :
Chris Froome (GBR/Sky), vainqueur de l'étape

"Je ne pourrais pas être plus heureux! Les gars de l'équipe se sont fait la peau pour rendre la course aussi difficile que possible. Après l'étape d'hier, c'était logique de procéder ainsi. Dans une course par étapes, on ne peut pas se donner à fond un jour et s'attendre à être tranquille le lendemain. Ma femme était à l'arrivée et cela m'a procuré une motivation supplémentaire pour rouler encore plus vite. La victoire finale? les BMC, mardi
dernier, nous ont mis plus de 30 secondes dans le contre-la-montre par équipes et Tejay (Van Garderen) a fait une très bonne course. J'ai encore un peu de retard (au classement) par rapport à lui. On va se battre jusqu'au bout. Pour le Tour de France, il me reste du travail à faire. Je ne suis pas encore à mon top mais je n'en suis pas loin. Une montée comme celle d'aujourd'hui le montre et j'en suis vraiment heureux".

Tejay Van Garderen (USA/BMC), maillot jaune:
"Encore une étape très difficile ! C'est une course sans aucune retenue. Sky a fait un tempo assez impressionnant et on s'est retrouvé à deux, avec Froome, dans la montée finale. Je lui ai dit que j'étais prêt à collaborer puis il a attaqué et c'était impossible de rester dans sa roue. Aujourd'hui, il était vraiment plus fort. J'ai 18 secondes d'avance mais ce sera très serré jusqu'au bout. Je me sens plus fort, c'est dû à la maturité.A mes débuts, dans la même situation, j'aurais eu du mal à trouver le sommeil, j'aurais peut-être dormi durant deux heures seulement. On gaspille beaucoup d'énergie en étant trop nerveux. Maintenant, je sais rester calme".