Le décret d’application abaissant la vitesse maximale de 90 à 80 km/h  sur les routes bidirectionnelles à chaussée non séparée a été publié le 17 juin. A compter du 1er juillet, découvrez ce qui va changer.

Le 17 juin était publié, au Journal Officiel, le décret relatif à la vitesse maximale autorisée sur  les routes bidirectionnelles à chaussée non séparée. Autrement dit : le passage de 90 à 80 km/h maxi. Nous avons interrogé les services de la sécurité routière pour comprendre ce qui, concrètement, allait changer pour les usagers de la route.     

Quelle vitesse en l’absence de panneau de signalisation ?

La vitesse limite de 80km/h à partir du 1er juillet sera inscrite dans le code de la route et sera la vitesse du régime général. Il n’est donc pas obligatoire de poser des panneaux 80km/h là où il n’y en avait pas auparavant.
Toutefois à titre d’information, cela peut être utile à certains emplacements :
• en remplacement des 90 (éventuellement 90 rappel) si cette précision est toujours jugée nécessaire.
• avant les dispositifs de contrôle sanction automatisé fixes
• les panneaux aux frontières qui rappellent les vitesses maximales autorisées par défaut en France.
En outre, pour une bonne lisibilité de la signalisation et la bonne information des usagers, les panneaux indiquant 90km/h seront effectivement retirés dès le 1er juillet, sur les sections où la vitesse sera de 80 km/h, ou à défaut, ils seront a minima bâchés.

Quelle vitesse par temps de pluie ?

La vitesse maximale autorisée d'une section à 80 km/h n’est pas diminuée en cas de pluie. En revanche il convient d’adapter sa vitesse aux conditions météorologiques, de visibilité, d’adhérence.  Par ailleurs, la Vitesse maximale autorisée (VMA) fixée à 90km/h sur certaines sections est, comme aujourd'hui réduite à 80km/h en cas de pluie. Cela ne nécessite pas de panneau particulier.

Et pour les jeunes conducteurs ?

Si la différenciation de vitesse pour un jeune conducteur pouvait être justifiée, le passage à 80 km/h vise également à énoncer des règles simples et compréhensibles. La VMA pour les jeunes conducteurs restera donc inchangée (80 km/h) et il n’y aura donc plus de différenciation entre les jeunes conducteurs et les autres.

Quelles sanctions encourues si on roule à 90 km/h sur une route limitée à 80 km/h ?

Dès le 1er  juillet 2018, tous les radars situés sur les routes concernées par le changement de vitesse seront paramétrés à la nouvelle vitesse limite autorisée. Rouler à 90 km/h à la place de 80 km/h pourra donc entraîner une sanction de 45 euros si elle est payée dans les 15 jours (68 euros dans les 45 jours), ainsi que le retrait d’un point sur le permis.
En liaison avec les Parquets, les forces de l’ordre multiplieront les opérations de contrôle avec alternatives aux poursuites à compter du 1er juillet 2018. Ces opérations permettront aux contrevenants de ne pas être verbalisés, sous réserve de participer dans la foulée à un atelier sur le 80 km/h proposé par la prévention routière.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité