A Lyon, la grève des enseignants très suivie

Publié le
Écrit par Daniel Pajonk
Les organisateurs attendent entre 1 000 et 2 000 participants dans leur cortège vers la préfecture du Rhône.
Les organisateurs attendent entre 1 000 et 2 000 participants dans leur cortège vers la préfecture du Rhône. © DR

Près d'un personnel sur deux serait en grève dans les collèges et les lycées, selon le SNES-FSU, majoritaire dans ces établissements.

A Lyon, la manifestation est prévue depuis 14 heures devant la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale, rue Jaboulay (Lyon 7e) jusqu'à la préfecture. Le cortège doit emprunter les rues Pasteur et Chevreul, puis les avenues Jean-Jaurès et Maréchal-de-Saxe.

La plupart des catégories de personnel des établissements scolaires ainsi que de leurs responsables administratifs sont en grève. Outre les enseignants et les surveillants, les CPE, les AESH, les ATSEM et des infirmiers se sont déclarés grévistes, solidaires du mouvement de colère qui embrase le monde scolaire.  " Il y a une exaspération, une colère face au mépris qu'on essuie. Le ministère de l'Éducation Nationale qui parle "d'absentéisme" des professeurs, ça rend les collègues fous de rage", déclare sur Tweeter Rindala Younès, secrétaire academique du SNES-FSU.

Du simple au double

Les syndicats annoncent une mobilisation supérieure à la moyenne dans les lycées, du fait de la demande de report de mars à juin des épreuves de spécialité du baccalauréat. Le maire de Lyon, Grégory Doucet, soutient le mouvement. Il a déclaré que « la gestion floue et unilatérale de la crise par le ministre de l’Education nationale crée à Lyon comme ailleurs une situation intenable. »  Et de réclamer d’urgence une stabilisation des protocoles tout en reconnaissant l’expertise des enseignants des usagers et des collectivités locales.

Les syndicats indiquent un taux de 75 % de personnel en grève dans le premier degré, de 45 % dans le second degré. De son côté, l’Académie du Rhône (Ain, Rhône, Loire) conteste ces données. A midi,ellel estimait à 36 % la part de grévistes parmi les enseignants du premier degré (contre 38,5 % au plan national).  Dans les collèges et lycées, ce chiffre tombe à 21,60 % de participation (contre 27,70 % au plan national).

A Privas (Ardèche), un rassemblement regroupe quelques 300 personnes. A bourg-en-Bresse, selon le SNUDI FO, syndicat du premier degré, la grève touche environ 80 groupes scolaires dont les trois-quarts très impactés. Le SNUIPP - Fsu estime à plus de 65 % le nombre de grévistes. 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.