Une adolescente agressée et filmée à la gare de Voiron, en Isère

C’est un nouveau cas de « happy slapping », une agression totalement gratuite filmée et diffusée sur internet. Celle-ci a eu lieu sur un quai de la gare de Voiron vers 17 heures, ce mardi 8 novembre 2016.

La victime, âgée de 15 ans, a été secourue par des témoins et des agents SNCF qui ont alerté la police.

Elle aurait été « insultée, projetée à terre et frappée par deux jeunes filles escortées par un groupe d’une dizaine de jeunes gens » selon le Dauphiné Libéré qui a dévoilé l’affaire.

La vidéo de l’agression a ensuite été mise en ligne brièvement sur un site de partage de vidéos et de photos.

Les auteures des faits identifiées


L’auteure principale présumée de l'agression, une jeune fille de 17 ans a été interpellée ce mercredi et placée en garde à vue par les policiers de Voiron. Elle est bien connue des services de police et s’est déjà retrouvée à plusieurs reprises devant la justice des mineurs pour des infractions à répétitions. Une autre jeune fille a été identifiée. Elle est recherchée par la police.



l'âge n'est en rien une excuse"


Le maire de Voiron, Julien Polat, a été informé dès hier soir de cette affaire par la police. Il s'indigne et condamne "avec la plus grande fermeté" ce type d'agression. "L'âge des protagonistes n'est en rien une excuse pour justifier ce qui s'est passé. J'espère que la justice saura sanctionner suffisamment les auteurs de l'agression pour dissuader de telles pratiques."

Le maire de Voiron précise également que de nouvelles caméras vont être installées dans le secteur de la gare en 2017 pour compléter le dispositif de vidéosurveillance déployé depuis 2014 dans le centre-ville. Une vingtaine de caméras ont déjà été installées en deux ans.

Du côté de la SNCF, on précise que la présence d'agents de la sûreté ferroviaire sur la gare de Voiron a été renforcée en lien avec la police nationale.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité