• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire “Air Cocaïne”: Bruno Odos retrouve Autrans et ses proches

Bruno Odos à Autrans / © France 3 Alpes
Bruno Odos à Autrans / © France 3 Alpes

Ils attendaient ce retour depuis le 19 mars 2013, date à laquelle le pilote a été incarcéré en République dominicaine pour trafic de drogue. De retour en France, Bruno Odos a rejoint les siens, à Autrans, tout en se montrant particulièrement discret jusqu'à ce mardi 27 octobre au soir. 

Par France 3 Alpes

A Autrans, dans le Vercors, depuis l'arrestation de "l'enfant du pays", Bruno Odos, les habitants sont restés mobilisés pour faire entendre sa voix.

Avec Pascal Fauret, originaire du Rhône, Bruno Odos a fui Saint-Domingue, alors qu'ils avaient tous deux interdiction de quitter l'île des Caraïbes dans l'attente de l'examen de leur appel, après leur condamnation à 20 ans de prison. 

Les deux hommes sont arrivés à Paris samedi dernier et sont allés rejoindre leurs proches "dans la région lyonnaise" a d'abord expliqué leur avocat. Ce mardi, Pascal Fauret s'est montré lors une conférence de presse à Paris tandis que Bruno Odos était chez lui, à Autrans (notre photo de Une). Une équipe de France 3 Alpes a pu l'interroger mercredi 28 octobre.

Interview de Bruno Odos chez lui, à Autrans
Interview réalisée par T. Honoré, A. Ployart et P. Caillat.

"C'est un soulagement qu'il soit rentré", confie son fils, Hugo, 25 ans, aîné d'une fratrie de quatre enfants, rencontré dans le village. Il assure qu'il n'était pas au courant de la fuite des deux pilotes. "On a volontairement été mis à l'écart."

"Mais cette histoire n'est pas terminée. Mon père n'est pas coupable. Quand on a quelques notions de droit et d'aéronautique, on voit tout de suite que ce qui leur est reproché est aberrant", ajoute-t-il.

Pascal Fauret et Bruno Odos, leurs familles et leurs amis clament leur innocence depuis deux ans et demi.

La soeur du pilote isérois, Christine Odos avoue qu'elle a appris la nouvelle à la télé. "J'y croyais pas, j'étais heureuse comme tout (...) il y a sûrement des gens qui sont allés les chercher, merci les gens!", lance-t-elle. 

"J'espère qu'ils seront lavés de tout soupçon dans cette affaire, parce qu'ils n'ont fait que leur travail et ont été piégés", ajoute son frère Daniel. 

Reportage Tiphaine Honoré et Didier Albrand
Interview du frère et de la soeur de Bruno Odos
Intervenants: Christine et Daniel Odos, soeur et frère de Bruno Odos

On connaît la moralité de Bruno, son exigence"

"C'est un soulagement pour nous, mais il faut quand même que ça aille jusqu'au bout pour qu'ils soient innocentés", réagissent les membres de son équipe de soutien à Autrans.

"On connaît la moralité de Bruno, son exigence", continuent ses "défenseurs" au micro de France 3 Alpes, "ce n'était plus possible!"

Interview

A lire aussi

Sur le même sujet

Sécheresse en Haute-Loire : Alerte renforcée

Les + Lus