Affaire "Air Cocaïne": l'Isérois Bruno Odos entendu au Palais de Justice de Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes avec AFP
Bruno Odos, le 14 août 2015 en République dominicaine.
Bruno Odos, le 14 août 2015 en République dominicaine. © ERIKA SANTELICES/AFP

Bruno Odos est le premier des deux pilotes accusés dans l'affaire "Air Cocaïne" à être entendu par la juge d'instruction de Marseille chargée de cette affaire en France. Pascal Fauret devrait, quant à lui, être entendu mercredi.

Bruno Odos, le pilote isérois impliqué dans l'affaire "Air Cocaïne", est arrivé ce mardi 3 novembre, peu avant 9 heures, à Marseille, pour y être entendu par la juge d'instruction en charge du volet français. 

Bruno Odos est arrivé au Palais de Justice à l'arrière d'une voiture de gendarmerie, dissimulant son visage derrière une veste. L'autre pilote impliqué dans l'affaire, Pascal Fauret, âgé de 55 ans, doit être entendu mercredi par la juge Christine Saunier-Ruellan, qui instruit l'enquête sur ce vaste trafic de drogue transatlantique depuis février 2013.

Pour cette première audition, dix jours après leur fuite de la République Dominicaine, les questions de la juge d'instruction devraient rester "très générales" selon l'avocat des pilotes, Jean Reinhart : identité, conditions dans lesquelles se passaient les vols suspects. Pour M. Odos, l'enjeu de la journée est de savoir s'il pourra recouvrer ce soir la liberté, éventuellement sous contrôle judiciaire, ou s'il sera maintenu en détention pour permettre la poursuite de l'enquête.

Récit Isabelle Colbrant
durée de la vidéo: 01 min 01
Bruno Odos entendu à Marseille

Les deux pilotes avaient été arrêtés lundi à l'aube chez eux, dans le Rhône et dans l'Isère. Ils s'étaient enfuis il y a dix jours de République Dominicaine où ils avaient été condamnés en août 2015 à 20 ans de prison, et laissés libre en attendant leur appel.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.