Cet article date de plus de 7 ans

Affaire du dossier médical de Schumacher : un suspect retrouvé pendu dans sa cellule

Peu de précisions pour l'instant sur les circonstances de sa mort. L'homme était un cadre de la société suisse Rega, soupçonné d'avoir volé, pour ensuite le monnayer à la presse, le dossier médical de Mickael Schumacher. Lors d'une première audition, la veille, il avait nié les faits.
Un homme, soupçonné d'être impliqué dans le vol du dossier médical du pilote automobile Michael Schumacher, a été retrouvé pendu dans sa cellule ce mercredi 6 août au matin à Zurich au lendemain de son interpellation, selon un communiqué du ministère public suisse.

L'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, était un cadre de la société de secours aérien suisse Rega, qui avait organisé le rapatriement de Grenoble à Lausanne du champion de Formule 1 victime d'un accident de ski le 29 décembre 2013 à Méribel en Savoie et plongé dans un coma artificiel à l'hôpital de Grenoble,

Michael Schumacher s'est réveillé le 16 juin dernier et a été transféré en Suisse. C'est lors de ce transfert que son dossier médical avait été volé. Le CHU de Grenoble avait porté plainte. Une semaine plus tard, un inconnu avait tenté de vendre des extraits du dossier pour 50 000 euros, sur internet. Dans un premier temps, c'est un des ambulanciers qui effectuait le transfert qui avait été soupçonné avant qu'une adresse IP mène à la piste de la société suisse d'hélicoptères.

Le suspect avait nié les faits


Le suspect avait été interpellé la veille et son arrestation n'avait pas été annoncée.Déjà interrogé une première fois par la police mardi, le suspect avait nié les accusations portées contre lui selon le parquet.Ce mercredi matin, il devait être interrogé par le procureur. Une enquête préliminaire avait établi qu'il n'y avait pas eu d'intervention d'une tierce personne. Le Ministère public zurichois avait ouvert une procédure contre inconnu pour violation du secret de fonction. La Suisse avait reçu une demande d'entraide judiciaire des autorités françaises.Le communiqué du procureur zurichois souligne qu'en dépit de ce suicide le suspect "doit bénéficier de la présomption d'innoncence".


La Rega avait porté plainte


La société zurichoise avait été chargée par la famille d'assurer le transfert en Suisse de Michael Schumacher. Elle avait reçu pour cela un dossier médical établi par l'hôpital de Grenoble où était traité le champion. Par souci de discrétion, la famille avait renoncé à un transfert en hélicoptère et la Rega avait organisé un transport en ambulance vers l'hôpital de Lausanne, proche la maison familiale du pilote allemand, à Gland. la Rega avait porté plainte contre X le 8 juillet "dans un souci de clarté absolue". La Rega est une des sociétés de secours aériesn les plus actives et les plus connues de Suisse. Dans un communiqué, la société a fait part de son émotion : " cet évènement nous laisse tristes et sans voix" écrit dans un communiqué le président du Conseil d'administration Ernst Kohler. "La Rega" poursuit-il, "reste en contact avec les proches et les soutient. Compte tenu des investigations du Ministère public du Canton de Zurich, la société ne fournira pas d'autres renseignements".



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
michael schumacher