Cet article date de plus de 5 ans

Affaire Neyret: Stéphane Alzraa est en fuite

Stéphane Alzraa, un personnage essentiel dans l'affaire Neyret, n'a pas réintégré la prison de Corbas où il purgeait déjà une peine de prison pour abus de biens sociaux. Il avait été renvoyé en correctionnelle pour avoir joué un rôle clé dans l'affaire de corruption présumée. 
    
Stephane Alzraa , pris aux abords du tribunal correctionnel de Lyon en Avril 2014, alors qu'il était poursuivi dans une autre affaire
Stephane Alzraa , pris aux abords du tribunal correctionnel de Lyon en Avril 2014, alors qu'il était poursuivi dans une autre affaire © Max PPP
Le parquet de Lyon a ouvert une information judiciaire pour évasion, en fin de semaine dernière, visant une figure présumée du milieu lyonnais, Stéphane Alzraa, renvoyée en correctionnelle dans l'affaire Neyret. Un mandat d'arrêt a été lancé contre lui.

Ecroué à la prison de Corbas (Rhône), Stéphane Alzraa, 35 ans, purgeait une peine de 30 mois ferme infligée en juin 2014 pour abus de biens sociaux par le tribunal correctionnel de Lyon. Cet homme d'affaires, qui bénéficiait d'une permission de sortie, n'a pas regagné sa cellule le 24 novembre, comme prévu, confirmant une information de iTELE.Joint par l'AFP, un de ses avocats, Me David-Olivier Kaminski, n'a pas souhaité réagir.

Stéphane Alzraa a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris dans l'affaire de corruption présumée de l'ex-numéro deux de la PJ lyonnaise Michel Neyret, au côté d'autres protagonistes.Soupçonnés d'avoir joué un rôle crucial dans la dérive présumée de l'ancien commissaire, lui et son cousin Gilles Benichou avaient passé huit mois en détention provisoire dans ce dossier. Ce dernier avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire en juin 2012 mais Alzraa, alors écroué dans une autre affaire de fraude à la taxe carbone, était resté sous les verrous. Il est toujours mis en examen dans cette
dernière affaire.

Le 4 novembre dernier, Stéphane Alzraa s'était vu par ailleurs infliger un an de prison ferme par le tribunal correctionnel de Grasse (Alpes-Maritimes) pour tentative d'escroquerie à l'assurance en août 2010 à Monaco.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société