Cet article date de plus de 3 ans

Agressions de surveillants : reprise du blocage des prisons dans le Puy-de-Dôme et dans l’Allier

Les surveillants de prisons ont repris jeudi 18 janvier le blocage des établissements pénitentiaires de Riom dans le Puy-de-Dôme et de Moulins-Yzeure dans l’Allier pour réclamer plus de sécurité après plusieurs agressions dont celle de Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais.
Des palettes et des pneus en feu pour bloquer l'accès au centre pénitentiaire de Riom dans le Puy-de-Dôme depuis 6 heures du matin.
Des palettes et des pneus en feu pour bloquer l'accès au centre pénitentiaire de Riom dans le Puy-de-Dôme depuis 6 heures du matin. © Richard Beaune - France 3 Auvergne
Les surveillants des centres de Riom (63) et Moulins-Yzeure (03) sont de nouveau mobilisés pour demander plus de sécurité dans l’exercice de leur travail et notamment l’abrogation de l’article 57 de la loi pénitentiaire qui interdit les fouilles systématiques. "C’est un métier qui doit changer" dit Nicolas Machette, du syndicat FO Pénitentiaire "la violence, la société ont changé. On n’est plus adaptés, on a toujours 10 ans de retard dans les moyens de lutte ou d’encadrement des détenus. Même si on est un établissement moderne à Riom nous ne serons jamais à l’abri d’agressions violentes et gratuites vis-à-vis de l’uniforme".

Son collègue Alain Bernard de l’UFAP-UNSA Justice craint lui aussi les agressions : "on a déjà des problèmes avec des gens qui ont des profils psychologiques pas adaptés à la prison et on n’est pas à l’abri, avec tous ces retours qu’il risque d’y avoir de Syrie d’avoir aussi des profils qui n’ont pas leur place dans un établissement comme ça".
durée de la vidéo: 01 min 10
Les surveillants manifestent devant les prisons de Riom et Moulins-Yzeure

Le blocage des prisons empêche les entrées et sorties de détenus et les visites pour la journée.
Les surveillants de prison bloquent le centre pénitentiaire de Moulins Yzeure en attendant le résultat des négociations avec la Garde des Sceaux et le Premier Ministre.
Les surveillants de prison bloquent le centre pénitentiaire de Moulins Yzeure en attendant le résultat des négociations avec la Garde des Sceaux et le Premier Ministre. © Stéphanie Vinot - France 3 Auvergne
Après l’agression jeudi 11 janvier de trois surveillants légèrement blessés à l’arme blanche par un détenu djihadiste à Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais, la colère des surveillants a été ravivée par de nouvelles agressions à Mont-de-Marsan (Landes), Tarascon (Bouches-du-Rhône) et Varces (Isère) en début de semaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société