Ain : Un drone de Greenpeace s'écrase sur la centrale nucléaire du Bugey

Ce mardi matin deux drones pilotés par Greenpeace ont survolé le site nucléaire pourtant ultra-protégé du Bugey. La centrale indique qu'il 'ya pas d'impact sur la sûreté du site et a porté plainte.

© Greenpeace France

Ce mardi matin, des militants de Greenpeace ont piloté deux drones au-dessus de la centrale nucléaire du Bugey, à une trentaine de km de Lyon, site pourtant interdit de survol.

Le premier appareil, "déguisé" en Superman a survolé la centrale nucléaire du Bugey, avant de s'écraser volontairement contre le mur de la piscine d’entrepose du combustible usée, un bâtiment lourdement chargé de radioactivité.
Le deuxième engin était chargé de filmer les exploits du premier.

La centrale indique par communiqué que cette action n'a pas d'impact sur la sûreté du site et a décidé de porter plainte.

Par cette action, une nouvelle fois spectaculaire, Greenpeace souhaite dénoncer « l’extrême vulnérabilité de bâtiments lourdement chargés en radioactivité » précise l’organisation internationale.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers politique nucléaire environnement société