Ain : réouverture de 33 plans d'eau pour la pêche et la promenade “pour s'aérer les méninges”

L'étang de l'Aubépin, à Meximieux, a été rendu aux pêcheurs locaux après deux mois de confinement. / © Mairie de Meximieux
L'étang de l'Aubépin, à Meximieux, a été rendu aux pêcheurs locaux après deux mois de confinement. / © Mairie de Meximieux

A leur demande, 33 communes de l'Ain ont été autorisées à rouvrir leur lacs pour la pêche et la promenade. Une nécessité pour le futur maire de Meximieux, Jean-Luc Ramel, qui observe que de nombreuses personnes ne vont pas bien et qu'elles ont besoin de "s'aérer la tête".

Par Christian Conxicoeur

C'est une liste de 33 noms de communes de l'Ain qui va faire rêver les amateurs de pêche et de belles ballades. 33 villes et villages qui, à leur demande, ont été autorisés par la préfecture de l'Ain à rouvrir leur plans d'eau pour la pêche et la promenade.
 

Baignade et activités nautiques interdites

En contrepartie, ces communes ont du présenter une organisation visant à faire respecter les "gestes barrières", empêcher les rassemblements de plus de 10 personnes et interdire la baignade et les activités nautiques. 

A Meximieux, par exemple, le lac va voir revenir les pêcheurs de la société locale qui étaient très demandeurs. Pour eux, dont la pratique se limite au bord de l'eau, une distance minimale de 10 mètres est requise entre chaque personne.
 

Une invitation à la promenade

Mais l'ouverture de l'étang de l'Aubépin, qui représente moins de 1 hectare de superficie, est aussi l'occasion de permettre aux promeneurs de profiter des 15 hectares du parc attenant. "Un peu sauvage, sur le modèle anglais" confie Jean-Luc Ramel, 1er adjoint pour quelques jours encore, avant de devenir officiellement maire.

Pour lui, cette réouverture revêt une dimension psychologique essentielle : "on rencontre tous les jours des gens qui ne sont pas bien à cause du confinement et de la pandémie, l'idée c'est de réinvestir l'espace public, mais en douceur".
 

Port du masque "fortement recommandé"

Ainsi pour permettre aux Meximiard(e)s de "s'aérer les méninges" dans de bonnes conditions dans le parc, la mairie recommande fortement le port du masque et oblige à une distance minimale de 2 mètres entre chaque personne.
 

Des clubs de sport à la peine

L'autre bénéfice de cette mesure, c'est de permettre aux clubs de gym de la ville de programmer des cours de yoga en plein air, par groupe de 9 personnes maximum. Une façon de relancer un peu ces structures privées, durement touchées par l'absence contrainte d'activité.

Enfin, pour la commune de Meximieux, ce plan d'eau est fortement symbolique puisque -à terme- cette ancienne zone inondable, source de soucis, va devenir un immense espace naturel de 35 hectares. De belles promenades en perspective. 
 
... après deux mois de confinement. / © googlemaps
... après deux mois de confinement. / © googlemaps

Les 33 communes de l'Ain concernées par la réouverture des plans d'eau

Ambérieu-en-Dombes
Ambléon Anglefort
Ars-sur-Formans
Attignat
Blyes
Bourg-Saint-Christophe
Cessy
Châtillon-sur-Chalaronne
Chazey-sur-Ain
Cibeins Coligny
Colomieu
Corveissiat
Courmangoux
Curciat-Dongalon
Dortan
Foissiat
Haut-Valromey
Hautecourt-Romanèche
Lescheroux
Malafretaz
Manziat
Marboz
Matafelon-Granges
Meillonnas
Meximieux
Mézériat
Nantua
Niévroz
Port
Pollieu
Saint-Nizier-le-Bouchoux
Saint-Didier-sur-Chalaronne
Samognat
Thil
Val Revermont
Valserhône
Villars-les-Dombes
Virieu-le-Grand
Vonnas

Sur le même sujet

Les + Lus