• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

620 chevaux au Jumping international de Bourg-en-Bresse

Au Jumping international de Bourg-en-Bresse. / © Franck Grassaud
Au Jumping international de Bourg-en-Bresse. / © Franck Grassaud

Ce jeudi 23 mai, à 8 heures, les épreuves du Jumping international de Bourg-en-Bresse ont commencé. Pour 4 jours, le saut d'obstacle a son arène, du côté d'Ainterexpo. Des cavaliers du monde entier ont fait le déplacement avec 620 chevaux, et l'on espère 25.000 spectateurs. 

Par Franck Grassaud

L'Ain, terre de cheval, a son show. Le Jumping de Bourg-en-Bresse, c'est le plus grand centre équestre du moment. Jusqu'au dimanche 26 mai, les épreuves vont se succéder, dont le 4*, dernier concours avant le sommet, le 5 étoiles.

"Des 4 étoiles, il n'y en a que deux en France, l'un à Rouen en indoor, l'autre à Bourg... d'où cet intérêt des cavaliers qui viennent de partout. Notre Jumping est aussi doté de 300.000 euros, ce qui explique également l'affluence", justifie Alain Landais du comité d'organisation. Globalement, le coût de l'événement avoisine le million d'euros, "mais on a des partenaires solides et surtout 100 bénévoles pour faire marcher la machine". 

C'est effectivement une fourmilière. Il suffit d'observer une carrière, -le lieu des épreuves-, pour voir comment les bénévoles procèdent pour la remise en état. Tout le monde s'agite, et en quelques minutes la compétition peut reprendre.

Fourmilière également du côté des boxs, installés sous des dizaines de tivolis. Là, ce sont plutôt les lads qui s'affairent, au service des cavaliers. Certains sont venus de loin, de très loin même. C'est le cas de John Whitaker qui arrive du nord de l'Angleterre. Ses chevaux ont déjà fait 6 heures de route pour aller jusqu'à Douvres, puis ils ont embarqué dans un ferry. Arrivés en France, la caravane a pris la direction de Reims pour une pause, avant la redescente vers l'Ain. "On est contents, ça s'est plutôt bien passé, ils ont l'habitude", raconte John qui partira ensuite pour Saint-Tropez après le Jumping bressan. 

Reportage Franck Grassaud et Patrick Perrel
Top départ pour le Jumping de Bourg-en-Bresse
620 chevaux venus de partout... le concours 4* de Bourg-en-Bresse attire les cavaliers. - France 3

Dimanche, à 15 heures, le Grand Prix de la Ville de Bourg-en-Bresse sera retransmis en direct sur aura.france3.fr

Il s'agit de la dernière épreuve du Jumping et de la plus attendue. Quelques uns des plus grands cavaliers internationaux vont se frotter à ce CSI 4* aux obstacles fixés à 1m55. 
 

Des navettes gratuites

Afin de faciliter l'accès au site, un service de navettes gratuites est mis en place à Bourg-en-Bresse, entre le Carré Amiot et Ainterexpo.
Il fonctionnera toutes les 30 minutes:
o Samedi 25 mai de 14h à 0h
o Dimanche 26 mai de 10h à 17h45

L'arrêt à Carré Amiot est situé quai F, rue du 4 septembre, côté immeuble Claudel. A Ainterexpo, il est à l’entrée du site.

Ce service vient renforcer le réseau existant le samedi après-midi. Les lignes 2 et 6 desserviront Ainterexpo dans les conditions habituelles, sur présentation d’un titre de transport.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Opération prévention incendie à Mirabel-et-Blacons, dans la Drôme

Les + Lus