• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un cadavre décapité découvert à la frontière suisse de Ferney-Voltaire (Ain)

© Google maps
© Google maps

Ce mercredi 24 juillet, un cadavre a été retrouvé à deux pas du passage douanier de Ferney-Voltaire dans l'Ain. La tête était dissociée du corps. Les gendarmes de Gex, chargés de l'enquête, n'excluent aucune piste.

Par N.MB

"Des centaines de voitures passent ici chaque jour, c'est quand même fou d'imaginer qu'il y avait un corps dans le fossé !". La réaction est celle d'un travailleur frontalier joint par téléphone. Cet habitué de la rue de Genève à Ferney n'en revient pas.  

C'est à proximité de l'imposant poste douanier que la macabre découverte a eu lieu, ce mercredi en début d'après-midi. Un employé municipal de Ferney est tombé sur le corps alors qu'il avait été dépêché pour nettoyer le bas-côté de la route, recouvert de paille après le passage d'une moissonneuse. Le cadavre était dans le fossé, entre le champ juste récolté et la chaussée. La tête gisait à quelques mètres. 

Nos confrères du Dauphiné Libéré, qui ont révélé la découverte et suivi les prémices de l'enquête, évoquent deux possibilités pour justifier la séparation du corps et de la tête. Soit la mort est due à une décapitation, soit des oiseaux charognards ont fait leur oeuvre après le décès. 

Le corps a pu être identifié grâce aux papiers d'identité retrouvés dans ses vêtements. Il s'agit d'un ressortissant suisse âgé de 81 ans et disparu depuis le 2 juin.

Pour tenter de déterminer les causes du décès, les restes ont été transférés à l'Institut de Médecine Légale de Lyon, et il a été demandé aux autorités suisses des éléments sur sa personnalité.

L'enquête est suivie par la Brigade de recherches de Gex. 

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus