Arnaque à la carte de paiement rechargeable : sept victimes dans l'Ain, la gendarmerie appelle à la vigilance

Depuis le début de l’année, sept personnes ont été victimes de l'arnaque aux coupons PCS dans l’Ain, alerte la gendarmerie. Les escrocs se font passer pour des policiers et gendarmes.

Si vous recevez un appel téléphonique et qu’on vous demande de payer un coupon PCS, méfiez-vous, il s'agit d’une arnaque. Dans l’Ain, sept personnes ont été victimes depuis le début de l’année, annonce la gendarmerie de l’Ain sur sa page Facebook. Ces individus se présentent comme étant des gendarmes ou des policiers.

"On ne demande jamais d'argent, encore moins au téléphone" insiste la gendarmerie. Ces cartes sont difficilement traçables. Et les personnes particulièrement visées sont les plus âgées et vulnérables. Les préjudices varient entre 500 et 4 000 euros.

Qu’est-ce qu’une carte coupon PCS ? 

Depuis deux ans, la France fait face à une recrudescence d'arnaques à la carte PCS. C'est une carte prépayée qui fonctionne comme une carte de paiement classique. Son plafond est limité par le montant qu’on crédite sur les coupons de recharge. Les escrocs vous demandent de la recharger en ligne ou chez un buraliste. Elle est sans engagement et accessible aux personnes qui font objet d'une interdiction bancaire.

Ce qu’il faut faire en cas d’appel 

Pour vous assurer que vous êtes bien en ligne avec les forces de l’ordre, demandez le nom de l’agent de police, relever le numéro et appeler le 17 directement. Si vous avez inconsciemment déjà cliqué sur un lien ou procéder à un paiement en ligne, alertez rapidement votre conseiller bancaire pour qu’il puisse faire opposition à votre carte bancaire.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité