Deux hommes d'une vingtaine d'années ont été condamnés à de la prison ferme et écroués après avoir roué de coups un habitant de Cessy dans l'Ain en lui lançant des insultes racistes, a indiqué ce mardi 2 juillet le parquet de Bourg-en-Bresse.

Ce lundi 1er juillet, deux individus âgés d'une vingtaine d'années ont été jugés en comparution immédiate à Bourg-en-Bresse, pour une agression raciste. Ils ont écopé d'une peine de prison ferme et ont également été condamnés à une obligation de soins et d'entrer en contact avec la victime. Condamnés à trois ans de prison ferme, ils ont été écroués. 

Les faits ont été commis dans l'Ain. Les deux individus ont été interpellés mercredi soir, 26 juin, à Cessy. Ils ont été poursuivis pour "violences volontaires ayant entrainé une ITT supérieure à 8 jours" avec pour circonstances aggravantes "en réunion, en état alcoolique, du fait de l'appartenance supposée ou réelle à la race ou la religion".

10 jours d'ITT

En sortant d'une pizzeria, ivres, les deux hommes avaient "invectivé le voisinage" et notamment la victime, Mourad, "qui était sorti sur son balcon pour leur demander de cesser de crier", a expliqué à l'AFP la procureure de Bourg-en-Bresse, Karine Malara. Cette denière a confirmé une information du journal Le Parisien.
"Agacé par leurs insultes, dont certaines à connotation raciste, il est alors descendu de son domicile en se munissant d'un couteau de cuisine qu'il tenait le long de sa jambe et dont il ne s'est pas servi", a poursuivi la magistrate."Les deux individus mis en cause l'ont violemment frappé, lui occasionnant une ITT de 10 jours", a-t-elle ajouté.
La victime a, de son côté, fait l'objet "d'une ordonnance pénale pour port d'arme de la catégorie D s'agissant du couteau de cuisine", selon la procureure.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité