Cours de yoga en ligne, Carnaval sur internet, recettes partagées... les centres sociaux de l'Ain mobilisés

Le "carnaval chez vous" organisé par le centre social Mosaïque à Chalamont (Ain). / © CS Mosaïque via facebook
Le "carnaval chez vous" organisé par le centre social Mosaïque à Chalamont (Ain). / © CS Mosaïque via facebook

De Bourg-en-Bresse à Gex, en passant par Belley, les centres sociaux de l'Ain s'organisent pour maintenir un lien avec les habitants et se rendre disponibles pour les plus vulnérables. 

Par FG avec communiqué


Ils font partie du quotidien de nombreux habitants. On y suit un atelier d'écriture, des cours de cuisine, on y prend un café pour discuter, on s'y fait aider dans ses démarches, les enfants y font leurs devoirs... Partout, les centres sociaux et les Espaces de Vie Sociale jouent un rôle d'entraide. Seulement, en cette période de confinement due au coronavirus, le lien est rendu plus compliqué avec les publics aidés.  

Dans l'Ain, la Fédération des centres sociaux a toutefois relevé des initiatives qui prouvent que cette solidarité s'exprime encore et toujours. 

Certaines structures, comme le Centre social Mosaïques de Jassans-Riottier ou le centre social de Reyrieux, maintiennent la garde des enfants des personnels réquisitionnés (soignants, pompiers...). Les autres centres ont été contraints de fermer leurs portes. "Mais salariés et bénévoles s'organisent", explique la Fédération départementale.


"Permanences téléphoniques, appels hebdomadaires aux seniors, aux personnes isolées ou psychiquement fragiles, réseaux sociaux et tchat pour échanger avec les jeunes, on restent en contact. Les objectifs premiers sont de prendre des nouvelles, d'identifier les difficultés rencontrées par chacun, et faire de la veille sociale sur le territoire."


A cela s'ajoutent des initiatives locales. Saint-Rambert-en-Bugey propose un cours de yoga en ligne. Miribel donne des idées de recettes spéciales confinement. Chalamont a maintenu son Carnaval mais sur internet. Ferney-Voltaire offre des jeux de sociétés sur le web pour les jeunes. Ceyzérieu et Saint-Maurice-de-Beynost relaient le Festival du court métrage "à la maison"

De même, et ce n'est pas de trop en cette période de confinement, les centres sociaux donnent un coup de main aux parents: espace d'échange autour des devoirs à Saint-Denis-lès-Bourg; activités récréatives telles qu'un concours de bricolage pour les familles à Belley; des "tutos pour parents" à l'EVS d'Ars-sur-Formans ou encore des partages de documents pédagogiques en lien avec la scolarité à Hauteville.

Des plateformes d'entraide sont aussi créées par exemple pour le portage de courses (EVS du Plateau à Bourg-en-Bresse). Les "écrivains publics" accompagnent toujours ceux qui en ont besoin par internet ou par téléphone dans les centres de Gex et d'Ambérieu. Certaines structures prêtent même du matériel informatique pour le maintien de la scolarité des plus jeunes à la maison ou un lien avec les plus âgés dans les Ehpad (EVS Nantua).
 

Sur le même sujet

Les + Lus