Eco. Implantation chinoise dans la Plaine de l'Ain

Une implantation française des sociétés chinoises Dowell & Yidai. / © France 3
Une implantation française des sociétés chinoises Dowell & Yidai. / © France 3

Avec tout le cérémonial chinois, -petits drapeaux rouges et gros confettis-, les sociétés Dowell et Yidai ont inauguré leur première usine française, fin septembre, sur le Parc Industriel de la Plaine de l'Ain, à Blyes.  

Par Franck Grassaud


La bannière chinoise flotte désormais sur le PIPA. Deux sociétés de cosmétique de l'Empire du Milieu se sont unies pour fabriquer en France les produits de la marque Tin'secret, à base de levure. On parle d'un investissement de quelque 8 millions d'euros. Dowell & Yidai ont créé une coentreprise pour l'occasion (filiale mixte)

80 salariés seront derrière les machines d'ici à la fin 2019. Il faut encore traduire les modes d'emploi et trouver les employés. Quelques uns ont déjà été embauchés et étaient présents pour l'inauguration, vendredi 27 septembre, avec des intérimaires qui jouaient les figurants. 

Il s'agissait de montrer aux élus locaux, mais aussi et surtout à une centaine de revendeuses de la marque venues de Chine, que le projet est en bonne voie.

photo du site
Une usine chinoise dans la Plaine de l'Ain. / © France 3
Une usine chinoise dans la Plaine de l'Ain. / © France 3

En premier lieu, les masques revitalisants produits dans l'Ain seront destinés au marché asiatique. Le "made in France" y fait mouche. Mais Rui Yang Lin, président de Dowell, espère ensuite développer la commercialisation en Europe.

Reportage Franck Grassaud et Maryne Zammit
Investissement chinois dans la Plaine de l'Ain
Deux sociétés chinoises ont décidé de s'associer pour créer une usime cosmétique sur le Parc Industriel de la Plaine de l'Ain. - France 3

Du côté de la direction du Parc Industriel de la Plaine de l'Ain, on dit "soigner la relation avec les nouveaux arrivants". Qui sait, un jour peut-être d'autres entreprises chinoises viendront s'installer ici. La position entre Lyon et Genève est un atout majeur du site qui compte déjà plus de 7000 salariés.  
 

Sur le même sujet

Interview Commissaire Cellier - Bourg-en-Bresse

Les + Lus