Incendie sur le parc éolien des Monts de l'Ain, un nouvel acte volontaire ?

© A. Jacques
© A. Jacques

Une éolienne a été incendiée à Izenave dans le département de l'Ain. Les sapeurs-pompiers sont intervenus dans la nuit du 2 au 3 août, aux alentours de 2h du matin. La société RES, exploitant du parc éolien, n'exclut pas la piste d'un incendie volontaire.

Par Aude Henry

Sur les neuf éoliennes composant le parc des Monts de l'Ain, une seule a été totalement endommagée par l'incendie. Les sapeurs-pompiers du département de l'Ain étaient à pied d'oeuvre à Izenave, depuis 2h19 du matin ce vendredi 3 Août. Et leur intervention s'est prolongée dans la matinée, pour d'une part éviter la propagation du feu à la forêt avoisinante et d'autre part sécuriser le site, avant de laisser place aux gendarmes.

L'acte criminel, au coeur de l'enquête

Plusieurs éléments receuillis par les gendarmes sur place ce 3 août laissent à penser que l'incendie serait d'origine criminelle. Deux portes de turbines ont été fracturées, et le feu a totalement ravagé une nacelle d'éolienne de ce parc des Monts d'Ain comme l'a expliqué Fabien Poitevin, le responsable du centre d'exploitation R.E.S Energie Eolienne.
 
Incendie criminel éolienne Monts d'Ain
Portes de turbines fracturées, une nacelle d'éolienne incendiée. L'acte volontaire est sérieusement envisagé après le feu d'éolienne dans la nuit du 2 au 3 août à Izenave. Les explications de Fabien Poitevin, responsable du centre d'exploitation R.E.S Energie Eolienne - V. Benais & A. Jacques

Pour la société RES qui assure l'exploitation de ce parc éolien inauguré officiellement le 15 juin dernier, la piste d'un incendie volontaire n'est pas à écarter. Le sinistre n'est pas sans rappeler un incendie qui avait touché deux éoliennes du parc de Marsanne dans la Drôme le 1er juin 2018 : un acte criminel revendiqué sur un site libertaire une quinzaine de jours plus tard.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Suivez le tirage du 6e tour de la Coupe de France de football

Les + Lus