Incendie : Quand un QR code guide les pompiers de l’Ain

A l’occasion d’un exercice incendie à Bourg-en-Bresse, les sapeurs-pompiers du SDIS de l’Ain ont utilisé mercredi 15 janvier un QR Code "Sécurité bâtiment". Apposé à l’entrée des entreprises, il leur permettra d’intervenir plus vite et efficacement, en cas de sinistre.

© France 3
C’est un QR code qui peut sauver des vies… et des entreprises. Utilisé pour la première fois par le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l’Ain ce mercredi 15 janvier au Centre des entrepreneurs de Bourg-en-Bresse, le flashcode "Sécurité bâtiment" guide les sapeurs-pompiers en cas d’incendie dans une société.

"Nous, quand on arrive sur une intervention, notre souci, c’est d’avoir les plans tout de suite, puisqu’on ne connaît pas tous les bâtiments, fait remarquer Jérôme Berger, chef d’agrès au SDIS 01. Il faut à tout prix avoir en tête tous les accès, les coupures d’énergie [gaz et électricité, NDLR], les plans, les pièces… pour tout visiter et se rendre compte de l’endroit où se situe le sinistre."
 

Un précieux gain de temps


Avec ce dispositif, la démarche est facilitée. Une fois l’équipe arrivée sur les lieux du foyer, l’officier référent peut flasher le code affiché sur la façade de l’immeuble à l’aide de son portable. Instantanément, il accède à une mine d’informations, nécessaires à la bonne tenue des opérations.

 "Grâce à cela, on voit les accès, les coupures… On voit aussi qu’il y a un local serveur auquel on doit prêter attention, car c’est là que peut se situer le danger, explique Jérôme Berger. Et puis, sur tout autre bâtiment, il peut y avoir d’autres risques comme un stockage de gaz dans une entreprise. Tout est indiqué sur ce genre de plans."
 

L’Ain, département pilote

L’idée a émergé lors du Congrès national des pompiers qui s’est tenu en septembre 2018 à Bourg-en-Bresse. Des exposants font alors la promotion des "rescue codes", ces QR codes épinglés sur les voitures des usagers et utilisés par les pompiers des Yvelines. En cas d’accident de la route, ils peuvent ainsi prendre connaissance de la fiche de désincarcération et des caractéristiques techniques d’un véhicule. Les sapeurs du SDIS 78 sont d’ailleurs équipés de tablettes, à cet effet, depuis trois ans.

"Pourquoi ne pas essayer de faire la même chose pour les édifices ?", s’interroge l’officier référent Michaël Bulliffon. Le SDIS 01 et la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Ain entament leur coopération et lancent un groupe de travail. "Nous, notre problématique, c’est la pérennisation des entreprises, avance Patrice Frontenat, président de la CCI de l’Ain. Il s’agit de protéger nos ressources et de sauver les salariés qui y travaillent. Nous devons faire en sorte qu’elles apposent ce QR Code sur leurs immeubles".  
 

Préserver les personnels et les lieux stratégiques

Mais ce procédé, qui s’inscrit dans le projet "Culture sécurité" de la CCI, n’en est qu’à ses débuts. Il faut encore que chaque établissement numérise ses plans d’accès et alimente une banque de données. "C’est très facile à mettre en œuvre, argue Patrice Frontenat. Cela ne nécessite aucun investissement majeur. Dans tous les cas, c’est aux entreprises de donner accès à ces informations. C’est à nous de dire aux pompiers quel lieu est important, où sont les serveurs qu’il ne faut pas arroser… ".

Aux soldats du feu de se doter d’outils supplémentaires pour lire les codes. C’est prévu d’ici 2021.
 
durée de la vidéo: 01 min 46
Un QR code au service des pompiers de l'Ain ©France 3
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie pompiers sécurité société économie entreprises
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter