Les récentes pluies ont amélioré la situation des cours d’eau. Les nappes phréatiques sont, elles aussi, en train de se recharger lentement. Le mois d’octobre constitue le premier mois pluvieux, après six mois de sécheresse.

La pluie a fait son retour sur l’ensemble de l'Ain le 18 octobre 2023. Depuis cette date, il a presque plu tous les jours. La pluviométrie du mois d’octobre est excédentaire par rapport aux valeurs normales. En moyenne, sur le département, du 1er au 25 octobre 2023, l’excédent est de 65 mm, soit plus de 63 %. Le mois d’octobre constitue le premier mois pluvieux, après six mois de déficit pluviométrique.

Une recharge plus lente pour les nappes profondes

Les pluies d'octobre ont permis aux sols de retrouver une humidité normale et aux cours d’eau des débits satisfaisants. Cependant pour les eaux souterraines, la situation est plus mitigée, indique la préfecture de l'Ain, ce 2 novembre 2023. Les niveaux des nappes superficielles remontent rapidement, ceux des nappes profondes de la Dombes, ne se rechargent pas encore.

La préfecture de l'Ain a décidé de lever les mesures sur l’ensemble des zones d’alerte pour les eaux superficielles, souterraines, hors de la zone aval de la Saône.

En parallèle, la préfète préconise de maintenir les zones des eaux souterraines pour la Dombes-Sud et Dombes-Certines-Nord en situation d’alerte renforcée.

Quant à la zone de la Plaine de l'Ain, elle est placée en vigilance pour les eaux souterraines.

Mesures de restriction 

La situation d’alerte renforcée conduit, dans les communes concernées, à l’instauration de mesures de limitation ou d’interdiction des prélèvements et de l’utilisation de l’eau.
Pour les communes placées en situation de vigilance, les usagers sont invités à économiser l’eau, afin de retarder au maximum l’instauration de mesures de restriction.

La situation de vigilance n’induit aucune mesure de restriction imposée.

Les limitations et interdictions distinguent les usages économiques de l'eau des usages domestiques.

Pour le moment, en l'absence de pluies très abondantes, les dispositions prises s'appliquent jusqu'au 31 mars 2024.

Une plateforme dédiée

Une plateforme dédiée à la problématique de l'eau "VigiEau" a été mise en place par les services de l'État. Elle s'adresse aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et aux agriculteurs. Chacun peut trouver les informations correspondant à sa situation géographique et à son usage. VigiEau permet même d'être alerté par mail d'un changement de niveau de gravité en fonction de son adresse.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité