Réforme des retraites : piquet de grève devant la centrale du Bugey (Ain)

Ce mardi 28 janvier au matin, des grévistes sont postés devant l'une des entrées de la centrale nucléaire du Bugey, dans l'Ain. Ils bloquent les accès pour protester contre la réforme des retraites. Une action qui impacte la production.
Piquet de grève devant la centrale du Bugey.
Piquet de grève devant la centrale du Bugey. © CGT EDF Bugey
Le blocage a été annoncé sur les réseaux sociaux. Les sections CGT, FO et CFE-CGC de la centrale du Bugey mènent un "filtrage du site" depuis 6 heures ce mardi matin. Les salariés sont invités à patienter longuement avant de pouvoir entrer. Un mouvement qui tombe à l'heure du "grand carénage", la remise à niveau totale des installations gérée par quelque 4 000 personnes. 

Un tweet évoque également le maintien de la tranche n°5 à "0 mW", depuis lundi. Autrement dit, ce réacteur n'a pu redémarrer après une opération de maintenance durant le week-end. La grève des électriciens contre la retraite à points s'est même muée en menace à l'égard des parlementaires. "Vous votez, nous coupons", peut-on lire sur une photo prise à l'intérieur du site.  
 
"Vous votez, nous coupons", l'avertissement des salariés de la centrale du Bugey aux parlementaires.
"Vous votez, nous coupons", l'avertissement des salariés de la centrale du Bugey aux parlementaires. © DR

Une autre centrale en France, celle de Civaux dans la Vienne, est affectée par un mouvement similaire. Là-bas, l'arrêt de travail de plusieurs agents de conduite empêcherait le redémarrage de la tranche n°1.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement social économie retraites