La lutte continue contre le capricorne asiatique à Divonne-les-Bains (Ain)

Le capricorne asiatique / © extrait d'un prospectus de l'Etat de Fribourg (Suisse)
Le capricorne asiatique / © extrait d'un prospectus de l'Etat de Fribourg (Suisse)

Et l'on reparle du capricorne asiatique, un insecte destructeur! A la fin de l'été 2016, un habitant de Divonne (Ain) signalait les premiers individus en Auvergne Rhône-Alpes. 850 arbres ont depuis été abattus pour stopper la prolifération et par précaution. Mais une nouvelle attaque est déclarée.

Par FG avec communiqué

Depuis 1 an et demi, une surveillance intensive des végétaux est menée à la frontière suisse. C’est dans le cadre de ces observations que des symptômes d'attaque par le capricorne asiatique ont été découverts sur un érable situé sur le parking d'un supermarché de Divonne. Cet arbre, ainsi que les végétaux proches appartenant aux espèces sensibles, seront abattus.

Reportage Franck Grassaud et Eloïsa Patricio 
Le capricorne asiatique, une bête noire
A Divonne, dans l'Ain, on fait tout pour lutter contre la capricorne asiatique. 850 arbres ont déjà été abattus. Malgré cela, un nid a été repéré sur le parking d'un supermarché.  - France 3

Suite à cette découverte, survenue à près d'un kilomètre de la première zone infestée, un arrêté préfectoral a été pris pour étendre la surveillance. Outre Divonne, une partie de la commune de Grilly est aussi en observation. C'est une mesure de précaution. 

Dans cette zone "tampon", chacun se doit de respecter les règles suivantes:
"- obligation de déclaration de présence ou de suspicion de présence de l'insecte,
  - interdiction de sortie de végétaux hors de la zone délimitée,
  - surveillance intensive sous contrôle de la DRAAF, par la FREDON et par une brigade cynophile."

Le capricorne asiatique est un coléoptère originaire d'Asie orientale qui occasionne d'importants dégâts sur de nombreuses espèces d'arbres et arbustes. Les larves creusent le bois vivant et sain, entraînant sa mort dans les trois à cinq ans.

Il ne présente en revanche aucun danger pour l'homme et les animaux de compagnie, en dehors de la chute des arbres à terme, et ne s'attaque pas aux structures en bois des habitations.

A lire aussi

Sur le même sujet

Glisse en coeur, au Grand Bornand

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés