Saint-Maurice-de-Gourdans (Ain): un enfant de 2 ans gravement blessé dans un accident de la route

L'accident de la route s'est produit dimanche 2 février, sur la commune de Saint-Maurice-de-Gourdan: une automobiliste a quitté la route avant de percuter un arbre. La conductrice et une fillette de 6 ans sont légèrement blessées. En revanche, le petit garçon de 2 ans a été sérieusement touché.

Image d'illustration
Image d'illustration © C. Conxicoeur
Il était 17h20 lorsque les secours ont été alertés pour un accident survenu dans l'Ain, sur la route départementale 65B. L'accident s'est produit entre la sortie de l'autoroute A42 à Pérouges-Meximieux et la commune de Saint-Maurice-de-Gourdans.

Une voiture a quitté la départementale et est allée percuter un arbre en bordure de route. Il s'agissait d'une sortie de route avec un seul véhicule en cause. Les sapeurs-pompiers ont été rapidement dépêchés sur place.

Ils ont procédé à la désincarcération de la conductrice, une femme de 28 ans. Légèrement blessée, celle-ci a été transportée en urgence relative sur l'Hôpital Édouard Herriot, à Lyon. 

A bord de la voiture se trouvaient également deux enfants. Une fillette de 6 ans a été légèrement blessée. Elle a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée sur l'Hôpital Femme Mère Enfant, de Bron, près de Lyon. Un petit garçon de deux ans était gravement blessé. Il a également été transporté à l'hôpital HFME de Bron. 

La conductrice et les deux enfants ont été médicalisées par trois équipes (SMUR AMBERIEU, SMUR 69 et DRAGON 69). La circulation a été déviée le temps de l'intervention.
 
Un bébé meurt des suites de ses blessures
Un autre accident dramatique a marqué ce week-end dans l'Ain. Samedi soir, vers 21 heures, une famille qui roulait en direction de Besançon a brutalement quitté la chaussée à hauteur de Villemotier. A bord, un père, une mère et quatre enfants dont un bébé. Grièvement blessé, le garçon de 5 mois devait succomber à ses blessures quelques heures plus tard. Selon les premières informations, il n'était pas attaché, seulement tenu sur les genoux d'un des passagers. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers