Salon de l'agriculture : un berger australien élevé à Attignat (Ain) participe au Concours général agricole

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dolores Mazzola
L'un des bergers australiens de Ain de Céline Boucher va participer au concours général agricole au SIA 2019 à Paris
L'un des bergers australiens de Ain de Céline Boucher va participer au concours général agricole au SIA 2019 à Paris © France 3 RA

A Attignat, dans l'Ain, Céline Boucher est éleveuse de bergers australiens. Ils sont devenus les nouveaux chiens préférés des Français. Très actifs, intelligents et énergiques, ils nécessitent beaucoup d'attention. L'un de ses chiens participe au concours général agricole à Paris.

Originaires d'Europe et non des antipodes, le Berger australien est un chien de berger apprécié pour ses compétences avec les troupeaux. La race est très appréciée pour son endurance et ses talents dans la conduite de troupeaux. Il a fait un retour en Europe, et notamment en France dans les années 80. Il est aujourd'hui devenu la nouvelle coqueluche des amoureux de chiens de compagnie. Le berger australien est même devenu la race la plus vendue dans l'hexagone. Mais ce chien très vif et intelligent n'est pas à mettre entre toutes les mains. Il nécessite une grande attention, comme l'explique Céline Boucher est éleveuse de bergers australiens à Attignat, dans l'Ain : "ce chien ne peut pas rester 8 heures dans un appartement sans voir ses maîtres, il lui faut des sorties journalières et de la présence.". Faute de quoi, le maître s'expose à un chien qui "fait des bêtises" ou qui fugue car il s'ennuit, résume l'éleveuse aindinoise.

L'un des chien de cette éleveuse, primé en 2018 au concours national d'élevage, va participer au concours général agricole au Salon de l'Agriculture de Paris. 
durée de la vidéo: 01 min 54
Ain : des bergers australiens élevés à Attignat ©France 3 RA

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.