Coupe d'Europe: Oyonnax coule, l'Ulster entretient l'espoir

Oyonnax, déjà éliminé, conclut, sa première aventure en Coupe d'Europe par une très lourde défaite (56-3) et huit essais encaissés en Ulster ce samedi 23 janvier. Des Irlandais, qui conservent ainsi une petite chance de qualification pour les quarts, après la 6e journée du groupe 1.

L'Ulster, qui compte désormais 18 points après avoir manqué de peu de dépasser son plus gros succès continental (59-3 contre Trévise en 2002), doit toutefois attendre maintenant les résultats des autres groupes pour savoir s'il est qualifié en finissant à l'une des trois places de meilleur deuxième
Toute l'Irlande va même retenir son souffle car, dans l'histoire de la compétition, elle a toujours eu jusque-là au moins un représentant en quart de finale !
Les joueurs de Les Kiss peuvent en tout cas avoir le sentiment du devoir accompli après la journée car ils n'ont laissé aucune chance à leur adversaire français, qui finit 3e avec sept points, et ont fait ce qu'ils avaient à faire toutes les occasions ou presque.
Le champion d'Europe 1999 a ainsi aplati huit fois (Herring, Cave, Scholes, Reidy, Gilroy, Diack, Humphreys et Payne), quatre par période, et l'indispensable bonus offensif était assuré dès la 38e minute.
Jackson (10 points) a transformé les cinq premiers essais, Humphreys lui succédant ensuite sans baisse de régime avec un essai donc et les trois dernières transformations.
En face, Clegg a passé une unique pénalité pour revenir à 7-3 à la 9e minute, mais en a raté une autre.
Après une 1re rencontre très accrochée à l'aller il y a 15 jours (23-24), le petit "Oyo" n'a donc pas été capable de confirmer son succès européen historique face à Toulouse (32-14) pour sortir par la grande porte.