Replay de la 3e étape du Tour de l'Ain : Guillaume Martin (Cofidis) vainqueur du général

Publié le Mis à jour le
Écrit par Kathleen Garon .

Dernière étape, avec 3200 m de dénivelé spécialement destinée aux grimpeurs. Une course très courte, très nerveuse attend les coureurs. Antonio Perdrero (Movistar) remporte la 3e étape Plateau de Hauteville / Lélex Monts Jura.

Cette ultime étape avant la ligne d'arrivée finale relie le plateau de Hauteville dans le haut Bugey à Lélex Monts Jura dans le pays de Gex. 130 km avec 4 difficultés cumulant 3200 m de dénivelé positif. Une vraie épreuve de montagne.

Guillaume Martin (Cofidis), qui a remporté la deuxième étape, finit premier au général. Il était très déterminé à confirmer sa bonne forme. Privé de Tour de France en raison du covid, le coureur visait le titre. "Je savais que j'étais à portée de bonification. C'était compliqué de doser les efforts". Le vainqueur a salué son équipe qui l'a porté à la victoire. "C'est exceptionnelle la manière dont on a géré cette étape. On savait qu'elle allait être très compliquée du fait que dès le début il y a eu des attaques dans tous les sens. Un groupe avec des coureurs très forts à l'avant dont le champion du monde et Perdredo qui était vraiment en très grande forme. Les 6 coureurs de l'équipe ont vraiment été très forts et intelligents. On savait à la fin que ça allait revenir. C'était de la gestion".
Il devance Mattais Jensen (Trek Segafredo) de 6 secondes. Le troisième, Rudy Mollard, est à 8 secondes. Jaakki Hanninen à 12", Antonio Pedrero à 17", Sébastien Reichenbach à 29".

C'est Antonio Perdrero (Movistar), très fort en ce moment, qui remporte la 3e étape Plateau de Hauteville / Lélex Monts Jura.

C'est le britannique Jake Stewart (Groupama FDJ) qui avait remporté la première étape à l'issue d'un sprint final devant Romain Cardis (Saint-Michel - Auber 93). 

Pour Nicolas Rcoche, le Tour de l'Ain est une belle opportunité dans la saison

Nicolas Roche, ancien coureur, aujourd'hui consultant, a une grande estime pour le Tour de l'Ain. Idéalement placé dans le calendrier, il est un rendez-vous très attractif pour les coureurs.

"C'est une course qui est indispensable à cette période de l'année. Elle est idéalement placée entre le Tour de France et le Tour d'Espagne. Elle permet à beaucoup de coureurs qui n'ont pas fait le Tour de France de reprendre la compétition et aussi à d'autres coureurs qui préparent une 2e partie de saison de peaufiner la préparation avant d'aller par exemple à la Vuelta. C'est une course qui est bien faite, avec souvent une arrivée au sprint, une arrivée un peu puncheur et une arrivée pour grimpeur. Elle est très bien balancée. Finalement, il y a très peu de courses sur le calendrier qui donnent la possibilité à un grimpeur de s'exprimer. C'est un petit peloton, ce qui change aussi, car ça change un peu les tactiques,. C'est un peloton qui est souvent plus dynamique que sur une course traditionnelle avec 150 coureurs où il y a peut être plus de contrôle. On l'a vu sur la première étape de cette année où ça a donné des opportunités. Il y a moins d'équipes qui peuvent peser vraiment sur la course et ça donne des opportunités à beaucoup de coureurs".

Les difficultés

Le col de Cuvillat au 7.3e  km(3.3 km à 7.3%)
La côte de Giron au 52.9e (3.7 km à 6.7%)
Le col de Menthières au 78.8e km puis au 107.6e km(9.1 km à 6.4%). C'est la première fois que ce col est inscrit au parcours du Tour de l'Ain. Les coureurs le passeront deux fois.

La circulation sera perturbée sur le plateau de Hauteville, à Champdor Corcelles, au petit et grand Abergement, à Saint-Germain-de-Joux, à Montanges, Confort, à Chézéry-Forens et sur la D991 jusqu'à Lélex Monts Jura.

Pour rejoindre Lyon à L'est ou ou Bellegarde-sur-Valserine et Lélex à l'est, suivre Saint-Martin du Fresne, A40 / D1206 / D884 puis Saint-Genis Pouilly D984C puis Gex et le col de la Faucille.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité