Grâce à la réalité augmentée, la cuivrerie de Cerdon reste un patrimoine industriel toujours vivant

Après 5 ans de réhabilitation, la Cuivrerie de Cerdon, dans l'Ain, retrouve le public. Les machines de nouveau opérationnelles et la réalité augmentée plongent le visiteur dans les heures fastes de cette perle de l'industrie de la fin du XIXe siècle.

Après une ouverture test à La Toussaint, la Cuivrerie de Cerdon a rouvert pleinement ses portes pendant ces vacances de février. Le musée flambant neuf, après 5 ans de réhabilitation, met en valeur un joyau industriel vieux de plus de 150 ans. On dénombre déjà plusieurs centaines de visiteurs. Preuve que le tourisme industriel a le vent en poupe. 

Des outils virtuels pour pimenter la visite

Pour s'immerger au cœur du savoir-faire unique de la cuivrerie, la muséographie a été entièrement repensée, elle mêle mécanique et électronique. 
En 1h30 d’exposition, le visiteur remonte le temps. Il découvre le fonctionnement des machines qui datent de la fin du XIXe, début XXe siècle, complètement restaurées avec des démonstrations animées par Théo, le régisseur technique. Grâce à un casque de réalité augmentée et des vidéos mapping très ludiques, il plonge dans le quotidien de l'époque. "Ça permet de redécouvrir le travail comme le faisaient les ouvriers. Ça amuse énormément les enfants, mais pas que, beaucoup d’adultes s’y prêtent" précise Anne-Sophie Secondi, directrice de la Cuivrerie.

Un visiteur reconnait : "c’est vrai qu’un musée vide où on se promène tout seul, ce n'est pas forcément intéressant. Ici, avec les démonstrations en plus, c’est beaucoup plus vivant et attractif".

Le panache d'antan retrouvé

La cuivrerie usinait les plus belles pièces en cuivre destinées au monde entier. Le Maghreb, ses théières et ses plateaux. Le Japon et ses bassines commandées par la plus grosse filature nippone. Cette renommée internationale épate encore les visiteurs. Car c'est aussi à Cerdon que l’on fabriquait des pièces d’orfèvrerie de prestige. Les plus grands hôtels de luxe du siècle dernier en étaient friands comme le Negresco à Nice.
"C’est vrai que ça peut attirer des touristes pour notre région et surtout faire connaître nos paysages et notre histoire. Je trouve que c’est vraiment idéal" reprend une autre visiteuse.

Désormais protégée au titre des Monuments Historiques, la Cuivrerie de Cerdon, rachetée par le département de l'Ain en 2018, entame avec le public sa toute nouvelle vie. Sa seconde vie.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité