Vaccination : le COVID ne vaut pas forcément pour une dose

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Ferro avec Franck Grassaud et Maryne Zammit

Actuellement en France, avec le virus Omicron, la covid se répand comme une trainée de poudre. Que se passe-t-il pour ceux qui déclarent la maladie ? Leur schéma vaccinal sera-t-il complet ou devront-ils faire une troisième dose ? Une question qui soulève beaucoup d'interrogations.

Au centre de vaccination de Bourg-en-Bresse, il n'y a pas foule. Pas de queue à l'extérieur, ni à l'intérieur. C'est même le grand calme et les médecins attendent les patients.

Il y a plein de gens qui sont touchés par la covid donc ils décalent leur vaccination en fonction de leur test

François Roussel, médecin

Alors, pour les absents de la troisième dose, que va-t-il se passer ?

Actuellement, les personnes qui attrapent la covid possèdent un test positif qui va être leur sésame durant trois mois à venir. Trois mois seulement.

Ils ont, soit réalisé un test antigénique, soit un test PCR. Quand vous réalisez cela, le professionnel qui vous le fait, vous délivre un QR code qui fait foi.

Anne-Lyse Dubois, Responsable centre de vaccination

Les personnes présentes au centre de vaccination s'interrogent elles aussi sur cette énigme. Une dame : "je pensais que j'aurai un 3 sur 3 dans le sens où comme j'avais eu la covid, on m'avait dit que ça serait comme une dose".

Ce qui est donc vrai sur le plan médical ne l'est pas forcément sur le plan administratif. Une infirmière du centre de vaccination confirme cette contradiction : "On ne peut pas considérer cela comme une dose mais ils ont quand même eu les anticorps".

Il est donc impossible pour les malades du Covid d'aujourd'hui d'obtenir un QR code avec la mention 3 sur 3. Alors même que cette mention sera bientôt exigée avec le passe vaccinale.

En aucun cas, ça leur fera un pass sanitaire où il sera écrit 3 sur 3 car nous, on ne peut pas rentrer l'infection covid comme une dose. Ce n'est pas une vraie dose en fait. Et en fonction de la période où vous attrapez la covid, on ne peut pas dire que la covid égale une dose de façon systématique, ça dépend des cas, des gens en fait.

Anne-Lyse Dubois, Responsable du centre de vaccination

Pour l'instant un 2 sur 2 n'est pas handicapant. A part peut-être pour voyager. A juste titre, une infirmière rappelle à son patient : "Je vous conseille vraiment de garder votre preuve de covid positif parce que dans certains lieux ça peut poser un problème, il y a des pays qui peuvent ne pas comprendre s'ils voient 2 sur 2."

Le schéma vaccinal n'a donc pas la même forme d'un français à l'autre, d'un malade du covid à l'autre. Probablement un casse-tête qui n'est pas prêt de s'arrêter.