• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Valserhône : la fusion autour de Bellegarde fait naître la troisième plus grosse commune de l'Ain

Des panneaux qui vont bientôt disparaître pour laisser place à un seul et même nom : "Valserhône"
Des panneaux qui vont bientôt disparaître pour laisser place à un seul et même nom : "Valserhône"

19 regroupements de communes sont intervenus en Rhône-Alpes au 1er janvier. Le plus important concerne Bellegarde-sur-Valserine, Chatillon-en-Michaille et Lancrans qui fusionnent pour devenir "Valserhône". Ce sera désormais la troisième plus grosse commune de l'Ain avec 17000 habitants.          

Par Philippe Bette

Sauriez-vous situer sur une carte "Valserhône" ? Pas étonnant. C'est le nouveau nom de Bellegarde-sur-Valserine, Chatillon-en-Michaille et Lancrans, trois communes qui ont fusionné le 1er janvier pour devenir la troisième plus grosse commune du département de l'Ain avec 17 000 habitants. Après Annecy et Cherbourg, c'est aussi le plus important regroupement de communes de ces dernières années en France. 

Sur les marchés, en ce début d'année, les habitants ont  encore un peu de peine à se faire au nouveau nom. Mais il va bien falloir s'habituer à cette appellation qui marie la rivière Valserine au fleuve Rhône pour une destinée commune.

"Valserhône" marque une nouvelle ambition : " Ce territoire, s'il veut profiter du dynamisme, doit changer de taille", explique Christophe Mayet, le maire de Lancrans. C'est que les trois communes, chacune de leur côté, ne pesaient pas lourd face à l'agglomération génevoise, toute proche. "En s'unissant, on est plus forts" résume bien une administrée, manifestement convaincue de l'opportunité du regroupement.   

Le maire de "Valserhône" sera élu dimanche par l'ensemble des conseillers municipaux du nouveau territoire. Dès lors, il faudra s'habituer à parler d'une seule et même voix et à faire cause commune. 

Le reportage de Franck Grassaud et Thierry Swiderski : 
 
       

                  
           

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : une bibliothèque sonore pour les déficients visuels à Chamalières

Les + Lus