Allier : l’échangeur de Montmarault entre l’A71 et la RCEA ouvert à la circulation après trois ans de travaux

Publié le
Écrit par R.B.
Le secrétaire d'Etat Joël Giraud, le préfet de l'Allier, les élus locaux et la société d'autoroute APRR inauguraient le nouvel échangeur de Montmarault dans l'Allier qui assure la liaison directe entre l'A71 et l'actuelle RCEA.
Le secrétaire d'Etat Joël Giraud, le préfet de l'Allier, les élus locaux et la société d'autoroute APRR inauguraient le nouvel échangeur de Montmarault dans l'Allier qui assure la liaison directe entre l'A71 et l'actuelle RCEA. © William Chareyre - APRR

L’inauguration ce jeudi 5 août 2021 de l’échangeur de Montmarault donne le feu vert à la mise en service de la liaison directe entre l’A71 et l’actuelle RCEA (RN79). Cet échangeur s’ouvre à la circulation après presque 3 années de travaux.

C’est en grandes pompes que l’échangeur de Montmarault a été inauguré ce jeudi 5 août en fin d’après-midi. Pour l’occasion, Joël Giraud, Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité accompagnait Jean-Francis Treffel, Préfet de l’Allier, Laurence Vanceunebrock, Députée de la 2e circonscription de l’Allier, Claude Riboulet, Président du Conseil départemental de l’Allier, Didier Lindron, Maire de Montmarault et Nicolas Orset, Directeur Adjoint en charge des Investissements et de la Construction d’APRR (Autoroutes Paris Rhin Rhône).

La réalisation de l’échangeur de Montmarault entre l’A71 et l’actuelle RCEA (RN79) s’inscrit dans les aménagements du plan de relance autoroutier, signé entre l’État et les sociétés d’autoroutes le 9 avril 2015. La société d'autoroute APRR s’est engagé à réaliser intégralement 5 opérations d’aménagement du territoire, dont celle de Montmarault.

Montmarault constitue une priorité nationale pour l’aménagement du territoire et les infrastructures autoroutières. À l’échelle française, Montmarault s’affirme comme un carrefour important entre l’axe Paris - Montpellier, via Millau (A71 et A75) et l’itinéraire est-ouest en direction de l’Atlantique ou des Alpes.

Un enjeu économique pour l'Allier

À l’échelle locale, l’échangeur de Montmarault participe directement au développement des territoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du département de l’Allier. Il facilite les liaisons entre Clermont-Ferrand et les trois villes du Bourbonnais (Moulins, Montluçon, Vichy).

Avec l’échangeur de Montmarault, les temps de trajet devraient diminuer. Pour ces travaux, la société d’autoroute se félicite d’avoir assuré à la fois le maintien des circulations et la mise en service de cet aménagement avec plus de 2 mois d’avance, malgré la crise sanitaire.

De nouvelles voies et bretelles ont été créées, les chaussées entièrement refaites et des ouvrages d'art ont été construits ou adaptés et sécurisés.

Quelques chiffres clés

Le montant des travaux s’élèvent à 90 M€ financés à 100 % par la société d’autoroute APRR.

Deux nouveaux ouvrages d’art ont été réalisés avec un passage inférieur sous l’A71. Sept ouvrages de traitement pour la protection de la ressource en eau ont aussi vu le jour.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.