• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Allier : une salle d'exposition éphémère pour les objets d'art

Exposition à la salle éphémère "Concern" de Cosne d'Allier / © C.Darneuville/France3 Auvergne
Exposition à la salle éphémère "Concern" de Cosne d'Allier / © C.Darneuville/France3 Auvergne

Des œuvres d’art déjà exposées ou menacées de destruction involontaire retrouvent une deuxième vie à Cosne d’Allier dans une ancienne fabrique de remorques agricoles. Un couple d'artistes franco-allemand est à l'origine de ce lieu d'exposition éphèmère.

 

Par Alexandre Rozga

C'est une sorte de salle d'exposition ponctuelle, au gré des arrivées d'oeuvres d'art déjà exposées ou menacées de destruction involontaire.
Depuis cinq ans, à Cosne d’Allier, une ancienne fabrique de remorques agricoles a été transformée en lieu d’exposition par un couple d'artistes franco-allemand . "Concern" c'est le nom de l'association qui anime ce lieu. Ici les œuvres retrouvent une deuxième vie éphèmère.

En ce moment, les artistes s’attellent au montage d’un mur sonore, de 12 mètres de long et 2 m 50 de haut. Cette oeuvre, quelque peu oubliée depuis des années, a été vue au Canada, au Japon et dans la pluspart des pays européens. Une création de Simone Simons et Peter Bosch, primée en Autriche au festival "Ars Electronica" en 1998. Elle sera présentée au public samedi 25 mai. Cette semaine trois moulages de voitures, signés de l'artiste Laurent Faulon qui étaient exposés à Cosne d'Allier ont repris la route, direction "les Tanneries" à Amilly, près de Montargis.
 
Insolite. Dans l'Allier, une maison de retraite pour les objets d'art
A Cosne d’Allier, une ancienne fabrique de remorques agricoles a été transformée en lieu d’exposition d'oeuvres d'art menacées de destruction involontaire. "Concern" c’est le nom de l'association qui anime cet espace ou les œuvres retrouvent une deuxième vie. Intervenants : Cécile Colle, artiste,co-créatrice /Ralf Nuhn, artiste, co-créateur.  - C. Darneuville/C. Fallas /S. Bonnetot/ France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus