Allier : une femme retrouvée morte à Gannat, son conjoint mis en examen pour non-assistance à personne en danger

Ce vendredi 14 janvier, un sexagénaire a été mis en examen, soupçonné de non-assistance à personne en danger. Sa conjointe a été retrouvée morte à son domicile jeudi dernier.

Les gendarmes ont été prévenus par l’infirmière à domicile qui devait intervenir chez le couple jeudi 13 janvier. Le sexagénaire ne souhaitait pas la laisser entrer alors qu’elle venait d’apercevoir le corps sans vie de sa conjointe. Les militaires ont pu alors constater le décès de la Gannatoise.

La première autopsie n’a pas pu déterminer les causes de la mort de la victime, âgée de 63 ans, qui ne présentait aucune trace de violences. Le corps de la victime portait des traces de brûlures dont les causes n’ont pas pu être déterminées à ce stade de l'enquête.

Pour l’instant, impossible de dire s’il s’agit ou non d’un accident, nous explique Mme Gauliard, vice-procureur de Cusset. Les résultats d’une autopsie plus poussée nécessitent plusieurs semaines.

Après avoir été placé en garde à vue pendant quarante-huit heures, son conjoint a été mis en examen, soupçonné de ne pas avoir porté secours à la victime. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité