Coronavirus COVID-19 : dans l’Allier, des centres de distribution des Restos du Cœur fermés

Dans l’Allier, plusieurs centres de distribution des Restos du Cœur vont fermer leurs portes à partir du samedi 14 mars, en raison de l’épidémie de Coronavirus COVID-19. Ils resteront fermés durant 2 à 3 semaines au minimum.
Plusieurs centres de distribution des Restos du Cœur de l’Allier fermeront leurs portes samedi 14 mars, en raison de l’épidémie de Coronavirus COVID-19. Parmi eux, celui de Moulins, de Montluçon mais aussi "très probablement celui de Vichy" selon Jean-François Boutignyprésident des Restos du Cœur de l’Allier. Cette décision s’explique d’abord par un manque de ressources : « Dans les magasins qui nous fournissent habituellement, il n’y a plus rien, car les gens font des réserves. Même si on restait ouvert, il est probable que d’ici peu nous n’aurions rien à distribuer », explique Jean-François Boutigny.

Bénévoles et bénéficiaires : des personnes "à risque"

Cette décision s’explique également par l’âge des bénévoles, selon Jean-François Boutigny : « La plupart de nos bénévoles sont des personnes âgées, et donc à risque, qui sont déjà fatiguées par la collecte nationale où il a fallu manipuler près de 47 tonnes de nourritures. Les bénéficiaires sont également des personnes à risque : il y a beaucoup d’enfants, de personnes âgées et de gens à la santé fragile. Le système de distribution fait qu’il y a beaucoup de proximité entre les personnes, on manipule de la nourriture toute la journée. On essaye de limiter les risques. »

"C'est très dur pour nous"

La fermeture des centres est décidée indépendamment par chacun des points de distribution de l’Allier, qui en compte 21 au total. « On ferme la mort dans l’âme, mais on est coincés, on ne peut pas faire autrement. C’est très dur pour nous. Quand on est bénévole aux Restos du Cœur, c’est parce qu’on a envie d’aider les plus démunis. Là, on sait que ce sont eux qui vont le plus pâtir de cette crise et c’est un crève-cœur », confie Jean-François Boutigny. En fonction de l’évolution de l’épidémie, les centres rouvriront leurs portes au plus tôt d’ici 2 à 3 semaines.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 restos du coeur santé société solidarité