Jardin : quelques conseils pour avoir de belles fleurs et arbustes au printemps

Publié le
Écrit par Solenne Barlot

Pour avoir un beau jardin fleuri au printemps, le travail commence dès maintenant. En octobre, il est temps de planter, semer, désherber et tailler. Voici quelques astuces données par la gérante de l’arboretum de Balaine, dans l’Allier, afin de bien entretenir son jardin.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Un beau jardin au printemps se prépare dès l’automne. Pour avoir une bonne floraison et de beaux arbres et arbustes, octobre est un mois clef, selon Louise Courteix. A 70 ans, cette passionnée gère l’arboretum de Balaine, un parc botanique et floral situé à Villeneuve-sur-Allier , dans l’Allier. Pour elle, tout commence par une bonne préparation et un bon choix de plantations dans le jardin : « Il faut déjà bien le nettoyer, le désherber. Ensuite, on peut mettre des bulbes, des plantes vivaces, planter aussi des arbustes pour les floraisons printanières. On peut planter des arbres et même des conifères parce que beaucoup sont morts avec la sécheresse. Pour la biodiversité, il faut quand même en replanter. Les rosiers aussi, c’est maintenant qu’il faut les planter, quand le sol est encore chaud. Ça c’est vraiment important car on ne peut pas le faire en hiver car le sol est trop froid, ni au printemps car c’est déjà trop tard, la plante ne pourra pas puiser les remontées de sève. »

Ne pas oublier de bien arroser

Attention : les plantes aquatiques ne sont pas concernées par la préparation automnale, selon Louise Courteix, qui recommande de s’en occuper en été. Pour le reste, octobre est une belle période de jardinage : « Les jours sont encore assez longs pour jardiner, on a le temps, le sol est assez humide pour que les plantes puissent trouver des conditions idéales ». Malgré cette humidité, Louise avertit : « Il ne faut pas oublier d’arroser, bien sûr, même s’il pleut, car ça ne suffit pas pour colmater la terre autour des racines, autour des plantes comme on voudrait ». Elle rappelle également de ne pas oublier de tuteurer les arbres et les arbustes assez grands : « Le fait de bouger au vent, ça empêche les racines de se former et on a des arbres moins bien ancrés. C’est important, en automne, il y a souvent du vent ».

Les fleurs à planter

Parmi les plantes, fleurs et arbustes à planter, Louise Courteix recommande particulièrement les tulipes, les narcisses, l’ail d’ornement « magnifique au pied des rosiers et ça ne prend pas la substance du rosier ». 

Elle évoque également les agapanthes qui fleurissent en été. « Il y a les plantes grimpantes, il faut y penser. On peut planter des clématites, on peut planter des glycines, des hortensias grimpantes… C’est la pleine saison pour qu’ils soient en fleurs au printemps et l’été prochain », explique Louise.

Les arbustes à planter

« En arbustes, il y a les choisyas qui résistent bien au froid. Il en existe plusieurs sortes, ce sont des arbustes à feuillage persistants qui poussent jusqu’à 1m50. Je préconise toujours de le retailler et de ne pas le laisser dégingander. S’il pleut et qu’il y a de la neige l’hiver, ça l’écrase un peu, comme son feuillage est persistant. Ca fleurit au printemps, ça sent l’orange et ça refleurit à l’automne. C’est vraiment un arbuste très agréable », recommande Louise Courteix.

Les hortensias doivent également être plantés dès octobre, car les floraisons sont en été et en automne, mais ils ont besoin de temps pour trouver une stabilité dans le sol. « Dans les graminées, il y a pas mal de choses maintenant. C’est de plus en plus à la mode et ça ne demande pas beaucoup d’entretien. En revanche, ça se resème partout, il faut être très vigilant. En graminées, on a tout ce qui est panicum. C’est bien parce que ça borde les chemins, c’est très légers, ça bouge au vent. On peut en faire des bouquets de fleurs séchées », explique Louise Courteix.

Hydrangea, rudbeckia, sauges arbustives, mischantus ou chrysantemium « résistent bien au froid de chez nous », indique Louise Courteix.

Elle ajoute : « Au niveau du sol, on peut mettre des oxalys, jouer avec les cyclamènes printaniers qu’il faut planter dès maintenant. » Concernant les arbres, le chêne est une valeur sûre pour Louise Courteix : elle conseille des chênes de collection à petit développement, des chênes à écorce de cerisier, des chênes du Japon, ou encore des chênes à feuillage persistant, plus arbustifs. « C’est important d’avoir une diversité importante. Pour un petit jardin, ce sera des plantes de petite dimension et pour les plus grands parcs, il y a des plantes qui deviennent très grandes. Il y a les albizias, il y a plein d’arbres pleureurs qui ne prennent pas trop de place, il y a les saules à pousses roses ou saule crevette qui est très joli au printemps. C’est maintenant qu’il faut le planter. Le sol est humide, ils aiment ça et vont pouvoir bien s’installer », explique Louise Courteix.

Sélectionner avec soin l'emplacement

Il faut également bien choisir le lieu où l’on plante, selon Louise Courteix : « Il ne faut pas qu’il y ait de racines ni trop de plantes qui fassent concurrence. Là où on met des bulbes, par exemple, il faut respecter les distances de plantation sinon les plantes vont s’étioler, il faudra les dédoubler, c’est du travail supplémentaire. Il faut toujours penser à l’exposition du matin et du soir, surtout quand on plante des érables du Japon, il faut éviter le soleil entre 14 et 16 heures. Certaines plantes détestent le vent, il faut leur choisir une place spéciale ».

Tailler arbres et arbustes

Elle rappelle de bien respecter la taille du trou et de rajouter si besoin un peu de terreau ou d’engrais naturel comme des granulés de fumier ou de la corne broyée, pour que la plante ait tout ce dont elle a besoin. Pour les plantes ayant fleuri en été, il est temps de tailler : « Là, il y a de la taille à faire, enlever les bois morts pour que la plante soit plus aérée. C’est de la taille en transparence, pour que la lumière pénètre et que la plante se régénère davantage depuis le pied. On peut faire une taille de formation, pour avoir de beaux arbustes avec de jolies formes. Ça évite que les branches cassent, tombent ou soient écrasées. Je préconise de former légèrement et d’enlever les bois morts », explique Louise Courteix. Elle est catégorique : si vous prenez bien soin de vos plantes, elles vous le rendront.