Allier : un couple sans histoire jugé à Montluçon pour proxénétisme

Le couple de proxénètes jugé le lundi 14 octobre à Montluçon, dans l'Allier, risque 10 ans de prison. / © Stéphanie Vinot / France 3 Auvergne
Le couple de proxénètes jugé le lundi 14 octobre à Montluçon, dans l'Allier, risque 10 ans de prison. / © Stéphanie Vinot / France 3 Auvergne

Le tribunal correctionnel de Montluçon, dans l’Allier, ouvre lundi 14 octobre, un procès particulier. Celui d’un couple de proxénètes implanté dans le département.
 

Par C. L avec Stéphanie Vinot

Lundi 14 octobre après-midi, s’est ouvert au tribunal correctionnel de Montluçon, dans l’Allier, un procès peu ordinaire. Celui d’un homme de 53 ans, professeur de tennis à Limoges et de sa femme de 61 ans, salariée dans un cabinet d’assurances. Depuis 2 ans, ils louaient des appartements à Montluçon dans l’Allier et à Limoges, dans la Haute-Vienne, à des prostituées sud-américaines. Ils en possédaient 17 au total. C’est une voisine à Montluçon qui a fini par prévenir la police en avril dernier, intriguée par les allées et venues d’hommes mais aussi de femmes d’origine étrangère. Pendant 3 mois la brigade de sûreté urbaine de Montluçon a procédé à des écoutes téléphoniques et à des surveillances. Le couple risque 10 ans de prison. Un homme comparaît également, soupçonné d’avoir servi d’intermédiaire.
Le procureur de la République a accusé le professeur de tennis de "cynisme" et a requis 3 ans de prison ferme contre lui, avec mandât de dépôt. Il a requis 18 mois de prison dont 10 avec sursis contre sa femme. Il a plaidé pour la confiscation des biens qui auraient hébergé de la prostitution. Le procureur a requis 2 mois de prison avec sursis contre l'homme soupçonné d'avoir servi d'intermédiaire. Le jugement, mis en délibéré, sera rendu le 12 novembre.
 

Sur le même sujet

Les + Lus