Allier : Julian Alaphilippe sacré Champion des champions

Samedi 28 décembre, le journal L’Equipe a désigné Julian Alaphilippe, le coureur originaire de Montluçon, Champion des champions. Le cycliste a reçu cette distinction comme un « vrai honneur ».
 

Samedi 28 décembre, le journal L’Equipe a désigné Julian Alaphilippe, le coureur originaire de Montluçon, Champion des champions.
Samedi 28 décembre, le journal L’Equipe a désigné Julian Alaphilippe, le coureur originaire de Montluçon, Champion des champions. © JEFF PACHOUD / AFP
Samedi 28 décembre, le quotidien sportif L’Equipe a sacré Julian Alaphilippe Champion des champions. Le cycliste originaire de Montluçon, dans l’Allier, a notamment brillé sur les routes du Tour de France. Il a ainsi passé 14 jours avec le maillot jaune sur les épaules et a fini à la cinquième place de l’épreuve. Dans le palmarès des Champions des champions, il succède notamment à Bernard Hinault, Raymond Poulidor ou Jacques Anquetil.

Dans un entretien accordé à France Info, le sportif de l’année déclare : « Je me fixe plusieurs objectifs. Les monuments, c'est vrai que ça reste toujours un petit peu le Graal. J'ai déjà terminé deuxième du Tour de Lombardie, deuxième de Liège-Bastogne-Liège, qui sont aussi des monuments, donc des courses que j'aimerais décrocher à mon palmarès dans un futur proche (…) Paris-Roubaix n'est pas prévu dans mon programme l'année prochaine. Par contre, je vais faire le Tour des Flandres, je vais voir ce que ça donne. Et puis, il y a Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Lombardie en fin de saison. Il y aura encore le Tour de France avec les Jeux olympiques juste derrière, encore une grosse année qui arrive et j'espère que je serai là sur mes objectifs. Pour le Tour de France, en termes d'objectifs c'est un peu difficile de vraiment cibler, je ne vais pas forcément viser le classement général parce que je vais avoir beaucoup d'objectifs avant le Tour de France. Et puis, il y a les J.O. qui me correspondent aussi plutôt bien qui vont arriver juste après. C'est un peu difficile d'être là partout. Il va vraiment bien falloir gérer le pic de forme ».
Sur Twitter, le cycliste a réagi à cette distinction : « Un vrai honneur. Merci beaucoup et à très vite sur les routes ».
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport tour de france