• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Allier : rien ne va plus entre le maire et sa première adjointe à Montluçon

Le maire de Montluçon Frédéric Laporte a retiré toutes ses délégations à la première adjointe Bernadette Vergne parce qu'il estime qu'elle manque de loyauté envers la majorité municipale. / © Yann Fournier-Passard
Le maire de Montluçon Frédéric Laporte a retiré toutes ses délégations à la première adjointe Bernadette Vergne parce qu'il estime qu'elle manque de loyauté envers la majorité municipale. / © Yann Fournier-Passard

C'est officiel Bernadette Vergne, celle qui était première adjointe pendant plus de dix ans à la mairie de Montluçon dans l’Allier a perdu ses délégations. Les conséquences d'une guerre fratricide dans la majorité de l'ancien maire Daniel Dugléry, remplacé en 2017 par Frédéric Laporte.
 

Par R.B. avec Yann Fournier-Passard

Rien ne va plus entre le maire de Montluçon Frédéric Laporte, et sa première adjointe Bernadette Vergne. Par arrêté municipal, cette dernière s'est vue retirer l'ensemble de ses délégations. « J’avais des doutes mais je ne m’attendais pas à cet arrêté qui allait justement, tout arrêter », nous confie-t-elle. « J'ai eu l'impression que tout s'effondrait autour de moi, heureusement que je savais que j'avais encore mon mandat de première adjointe » ajoute Bernadette Vergne.

Et jusqu'au vote du conseil, effectivement, elle reste en charge des associations et des anciens combattants, missions qui lui apportent de nombreux soutiens.

Selon l’élue, la ligne rouge qu'elle aurait franchie, c’est de ne pas avoir signé un engagement de soutien au maire. Cette ancienne infirmière à la Sagem, a tout lâché pour la politique : appelée par Daniel Dugléry en 2001, tout se complique lorsqu’il démissionne en 2007 car elle soutenait alors Joseph Roudillon, battu d'une voix par Frédéric Laporte lors de l’élection interne.

Le nouveau maire garde la première adjointe, mais pour plusieurs raisons, le lien de confiance n'est plus le même. « Elle a rempli ses missions très corrctement, même plus que correctement mais par contre il y a un manque de loyauté manifeste par rapport à notre majorité. Aujourd’hui, on a six personnes qui nous ont contactés pour nous dire qu’ils avaient été sollicités par Madame Vergne pour appartenir à une liste concurrente qui se monterait sur Montluçon » détaille Frédéric Laporte.

Dans un communiqué, l’ancien maire Daniel Dugléry redit son amitié pour Bernadette Vergne mais soutient la décision du maire actuel et appelle à l’unité de la majorité.
 

Sur le même sujet

Hockey France Lettonie

Les + Lus