Après des difficultés, les thermes de Néris-les-Bains préparent leur renouveau

Publié le Mis à jour le
Écrit par P.S.
Les thermes de Néris-les-Bains ont rénovées pour éviter les contaminations bactériennes.
Les thermes de Néris-les-Bains ont rénovées pour éviter les contaminations bactériennes. © Virginie Cooke / France 3 Auvergne

Les thermes de Néris-les-Bains ont rouvert leurs portes le 6 avril dernier. L’établissement a connu des difficultés en 2013 à cause d’une infection bactérienne. La chambre régionale des comptes a par ailleurs épinglé leur gestion. Mais cette année, la saison s’annonce belle. 

La saison s'annonce prometteuse pour les thermes de Néris-les-Bains. Elle a commencé le 6 avril et déjà sept cent curistes sont aujourd’hui en traitement.
 

Complet


Dès la semaine prochaine, l'établissement sera complet jusqu'à mi-juin. C'est le seul endroit de la région à proposer la fois des cures dans les orientations rhumatologies et les affections psychosomatiques comme les dépressions ou les insomnies.

"Comme je ne savais plus faire la part des choses entre les douleurs vraiment rhumatismales  et les douleurs du stress, je viens faire les deux, soigner les deux pathologies en même temps", explique une curiste.

Nouveauté cette année : un traitement thérapeutique post-cancer du sein pour permettre aux patientes de se sentir mieux psychologiquement.


Rénovation


Les activités thermales sont en plein boom, et l'établissement entend bien en profiter. De gros travaux ont été réalisés cet hiver : tout le système de refroidissement d'eau thermale a été repensé afin d'éviter toute contamination bactérienne.

Car en 2013, les thermes de Néris-les-Bains avaient dû fermer leur porte par précaution. On y avait détecté la présence de bactéries dans l’eau exploitée pour les soins : la légionelle et des pseudomonas aeruginosa.

Fin 2016, la chambre régionale des comptes épinglait en outre la gestion de l’établissement entre 2008 et 2014. La société d'économie mixte Semett, qui gère l’établissement, aurait favorisé la création du SPA les Nériades au détriment de l'entretien et du renouvellement des installations techniques des thermes, estime un rapport. Ce qui pourrait partiellement expliquer la présence de bactéries.

Revenir à 8000 curistes


Mais l’heure semble bien être la renaissance : "Notre objectif cette année est d'atteindre les 7500 curistes, et d'ici 2 ou 3 ans de retrouver les 8000 curistes que nous avions en 2012 et sans doute de progresser encore avec l'allongement de la période de la saison thermale", espère Bertand Bloyer, directeur des Thermes de Néris-les-Bains.

La réouverture des thermes donne également une impulsion à toute l'économie de la ville. Les curistes représentent une part importante du chiffre d'affaire des commerçants.

"C’est pratiquement 7000 curistes qui viennent chaque année. On a nos habitués, ça fait plaisir de les revoir tous les ans", explique René Valton, gérant d'un café-restaurant à Néris-les-Bains.
 

C'est également l'effervescence pour les propriétaires qui louent des meublés aux curistes.

« Actuellement les réservations sont bonnes, nous sommes obligés de les prendre à partir à la mi-juin, puisque les thermes sont complets. Cette année les réservations sont meilleures que l'année dernière », estime Ghislaine Cassis, présidente du groupement syndical des meublés.

La saison thermale se terminera l'automne prochain, l'établissement de Néris-les-Bains fermera ses portes le 18 novembre prochain.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.