Elle lance un appel à témoins pour retrouver son chien disparu il y a un an à 400 km de chez elle

Près d'un an après la disparition de son chien Bacchus, Justine espère encore retrouver sa trace. / © Justine L.
Près d'un an après la disparition de son chien Bacchus, Justine espère encore retrouver sa trace. / © Justine L.

Il y a presque un an, Bacchus, un chien border collie, faussait compagnie à sa maîtresse en Seine-et-Marne. Depuis, rentrée chez elle à Montluçon dans l’Allier, cette conductrice de poids lourds le cherche encore. Sur Facebook, son appel a largement été relayé.
 

Par Catherine Lopes

Voilà près d’un an, Justine, conductrice de poids lourd basée à Monltuçon dans l’Allier, a perdu son chien Bacchus, alors qu’elle effectuait une pause en Seine-et-Marne, sur la commune de Vanvillé. Elle raconte : « Le 7 février 2019, on s’est arrêté le long d’une départementale entre Nangis et Provins. Bacchus est parti à travers champs courir après deux chevreuils. Il a disparu tel un mirage. Je suis restée près d’une heure. Je suis allée décharger mon camion. J’ai appelé les gendarmes et ils m’ont dit l’avoir vu. Je suis revenue sur les lieux. J’y suis restée toute la nuit, jusqu’au lendemain. Rien. On a battu la campagne et on a vu de nombreuses fermes. J’ai laissé quelques jours passer. J’y suis ensuite retournée une dizaine de fois. Il n’y a aucune trace ni à la fourrière, ni à la SPA, ni dans les mairies ».  

Un appel sur les réseaux sociaux

Bacchus est un border collie de 13 ans tatoué. Justine l’avait récupéré pour qu’il passe sa retraite en sa compagnie. Ils étaient ainsi devenus inséparables, Bacchus l’accompagnant dans son camion. Après la disparition de son chien, Justine a l’idée de relancer un appel sur les réseaux sociaux. Plusieurs mois après, elle comptabilise plus de 175 000 partages de sa page Facebook. Elle ne compte plus les messages de soutien reçu. Elle souligne : « C’est émouvant une telle chaîne de solidarité. On se sent tellement seule que c’est touchant de voir que les gens appellent pour me témoigner leur soutien. Je suis émue quand je vois un tel engouement. Il y a encore un peu d’humanité ».

L'espoir toujours là

A l’approche de la date anniversaire de la disparition de son chien, Justine garde espoir. Elle explique : « J’aimerais tellement le retrouver. J’ai la niaque. Ca fait un an. Peut-être qu’il est mort depuis le début, peut-être que quelqu’un l’a récupéré. J’ai échangé avec des médiums et la plupart sont optimistes. Bacchus serait chez quelqu’un qui ne voudrait pas le rendre ».
 

Sur le même sujet

Les + Lus