Montluçon (Allier) : 200 salariés de Dunlop en grève

Des salariés de l’entreprise de pneus, Dunlop, à Montluçon (Allier) sont en grève depuis jeudi 31 janvier. Plus de 200 personnes étaient devant l’usine à l'heure de la prise de service.
Des salariés de l’entreprise de pneus, Dunlop, sont en grève. Jeudi 31 janvier, plus de 200 personnes étaient devant l’usine basée à Montluçon dans l’Allier. Un appel à la grève lancé par la CGT alors qu’une réunion se tenait entre le syndicat et la direction ce jeudi. Les salariés protestent contre la charge de travail qui se serait accumulée après le plan de rupture conventionnelle collective appliqué en 2018. 90 personnes ont été concernées par ce plan. La charge de travail est devenue plus importante alors que le carnet de commandes a lui aussi augmenté, estiment les salariés. La réorganisation du travail est également en cause. Les salariés protestent aussi contre le refus de la direction de donner la prime de Noël lancée par Emmanuel Macron. 

Dans un communiqué, la direction  de l’usine Goodyear de Montluçon répond que "l'entreprise s’est fortement attachée à améliorer sa compétitivité depuis trois ans. Toute nouvelle prime s'écarterait du plan de performance qui avait été conclu entre l'entreprise et les partenaires sociaux en 2018. Les progrès de l’usine devraient pouvoir continuer en 2019 pour améliorer ses résultats et sa performance. La société ne prévoit aucune interruption de livraison de pneumatiques." 

Les salariés, de leur côté, ne comptent pas arrêter la grève tant que la direction n’aura pas ouvert le dialogue sur ces revendications. 
L’entreprise compte aujourd’hui plus de 600 salariés. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social emploi