VIDEO. Allier : un orage de grêle s’abat sur le secteur de Montluçon

Lundi 1er juin, en début d’après-midi, un orage de grêle a frappé le secteur de Montluçon dans l’Allier. Les pompiers ne déplorent aucune intervention particulière liée à ce phénomène météo.
 

Lundi 1er juin, un orage de grêle a frappé le secteur de Montluçon dans l'Allier.
Lundi 1er juin, un orage de grêle a frappé le secteur de Montluçon dans l'Allier. © Alexandre MARCHI / MAXPPP
Lundi 1er juin, un orage de grêle s’est abattu sur le secteur de Montluçon, en début d’après-midi. La taille des grêlons ne semble pas spectaculaire, mais c’est plutôt la durée du phénomène qui a été notable. Plusieurs internautes, victimes de l’orage, ont réalisé des vidéos. Cet habitant de Désertines a aussi constaté le phénomène.
Voir cette publication sur Instagram

#meteo#orage#grele#desertines#allier#bourbonnais#auvergnerhonealpes#france

Une publication partagée par Dominique Filleton (@dom.filleton) le

Cet Internaute a pris une photo qui parle d'elle-même.

 

Jusqu'à 40 litres par m2 

Du côté des pompiers, on ne déplore aucune intervention particulière liée à ce phénomène météorologique. Un prévisionniste de Météo France confirme l’intensité de cet orage : « Sur le secteur de Montluçon, il y a des orages qui se sont déclenchés sur le Val de Cher, en début d’après-midi. Ils se sont multipliés en se déplaçant. Ils font presque du sur place sur les Combrailles et le bocage bourbonnais. Il y a même des précipitations solides, il doit y avoir de la grêle. Il y aussi des cumuls assez importants de pluie. Les radars indiquent des cumuls qui peuvent dépasser les 40 litres par mètres carrés par endroit, surtout sur les rives est du val de Cher ».

Les grêlons ont des structures en pelure d’oignon

L’orage se dirige doucement vers le nord, à 20 km/h. La dépression tournoie et les orages sont peu mobiles. Le prévisionniste de Météo France explique : « Un orage de grêle est un cycle où il y a des courants ascendants qui sont très forts. Les gouttes de précipitation au milieu des nuages sont reprises par les courants ascendants, qui les ramènent en altitude vers un air très froid, puis les reprécipite. A chaque cycle, les particules sont remontées vers le haut et rajoutent une couche de glace et retombent. C’est pour cela que les grêlons ont des structures en pelure d’oignon ».

Météo France n'a pas émis d'alerte particulière aux orages sur ce secteur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter