Moulins : pourquoi des étudiants et des seniors choisissent de vivre ensemble

Publié le Mis à jour le
Écrit par SM avec AC Huet
A Moulins, dans l'Allier, jeunes et moins jeunes disputent ensemble une partie de scrabble. Un choix de vie dans une résidence intergénérationnelle.
A Moulins, dans l'Allier, jeunes et moins jeunes disputent ensemble une partie de scrabble. Un choix de vie dans une résidence intergénérationnelle. © France 3 Auvergne

A Moulins dans l’Allier, les étudiants moulinois peuvent loger avec des seniors. La première résidence intergénérationnelle du département a vu le jour en 2017. Objectif : rompre l'isolement des uns et des autres.
 

Plus de 60 ans les séparent, mais tous partagent la même adresse à Moulins, dans l'Allier. Ce jour-là, ils unissent leurs forces pour le journal de la résidence ou disputent une partie de Scrabble.
Dans le bâtiment, 30 logements sont réservés aux seniors, 24 aux étudiants et 10 aux jeunes actifs de moins de 30 ans. Les loyers vont de 400 à 800 euros. Chacun a ses espaces privés, mais la structure favorise aussi le croisement des générations. Alors, qu'est-ce qui a guidé leur choix ? Qu'attendent les résidents de ce concept encore récent dans le département ? Nous leur avons posé la question.

"Nous rassurer, nous faire penser à autre chose"

 Sophie Dupayage a 23 ans, elle est étudiante infirmière. Elle apprécie, dit-elle, d'avoir des grands-parents de substitution.
« Ça fait toujours plaisir, surtout en période d’examens, d’avoir quelqu’un de plus âgé que soi qui sait trouver les mots, nous rassurer, nous faire penser à autre chose », explique la jeune femme.

"Ne pas rester seule" 

 Matanette Brecl, elle, vit depuis plus de 2 ans ici avec son mari dans un T3. A 74 ans, cette retraitée a choisi la résidence pour ne pas rester isolée.
« Déjà l'intergénérationnel, je trouvais que c’était très bien, le contact avec les autres pour ne pas rester seule en appartement, surtout en vieillissant. Et puis après, il y a la proximité de la ville, les activités », énumère-t-elle.
Des activités comme des jeux de société, un atelier cuisine, du yoga ou de la relaxation, le ciné-club… 

"Proposer des activités communes"

Selon Stéphanie Gallien, responsable des résidences Evolea, le but de ce concept, c’est « de lutter contre l'isolement de chacun des publics, des étudiants qui arrivent dans une ville sans connaître personne, des seniors parfois veufs, parfois avec des enfants qui sont partis de la ville. L’idée, c'était de créer du lien social entre les générations, proposer des activités communes et peut-être même des services rendus d'une génération à l'autre ».
Pionnière dans l'Allier, cette résidence a essaimé. A Vichy notamment, où des seniors et des étudiants se retrouvent aussi au sein d'un même bâtiment, pour partager ensemble un peu de leur temps.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.