24 Heures du Mans : grosse déception pour l’écurie moulinoise Viltaïs

C'est la Honda n°5, pilotée ici par Freddy Foray, qui a remporté la 41ème 24 Heures Motos. / © Jean-Francois MONIER / AFP
C'est la Honda n°5, pilotée ici par Freddy Foray, qui a remporté la 41ème 24 Heures Motos. / © Jean-Francois MONIER / AFP

Dimanche 22 avril, la Honda n°5 a remporté la 41ème édition des 24 Heures du Mans motocyclistes. Avec Viltaïs, les Moulinois ne se classent qu’à la 7ème place de la course d’endurance dans la catégorie des superstocks et 17ème au scratch.

Par MCP

Le team 333, pourtant champion du monde en titre, a de quoi être déçu. Si au bout de sept heures de courses, les champions de l’écurie moulinoise se maintenaient en tête de leur catégorie, ils ont peu à peu perdu leur avance au cours de la nuit. Plusieurs problèmes techniques ont notamment ralenti les pilotes.

Le team Viltaïs, en pole position lors des séances d’essais qualificatifs, est finalement arrivé 7ème dans la catégorie des superstocks et 17ème au scratch.

C’est la Honda N.5, passée en tête peu avant 09h00, qui a remporté la course d’endurance, devant la Honda N.111 et la BMW N.13. Le trio composé de l'Australien Josh Hook et des Français Freddy Foray et Alan Techer s'est imposé avec un et trois tours d'avance sur ses deux premiers poursuivants, à l'issue d'une course marquée par les chutes de plusieurs favoris.

Sur le même sujet

Tour de l'Ain : 3e et dernière étape

Les + Lus