Dans l'Allier, le boom de la vente en vrac

C'est une vraie tendance : la vente de produits en vrac. Dans les grandes ou moyennes surfaces de Moulins dans l’Allier, des rayons entiers y sont dédiés. Deux jeunes entrepreneures viennent d’ouvrir une nouvelle boutique. Un choix économique et militant.

 

Du miel en bidon, des pâtes en quantité choisie, du vinaigre en cubi : l'idée d'acheter juste la quantité dont on a besoin attire de plus en plus d'adeptes. Les consommateurs sont devenus friands de la vente en vrac.

Dans le département de l'Allier, des grandes et moyennes surfaces proposent de la nourriture en vrac. Mais des boutiques indépendantes ouvrent leurs portes pour développer ce type d'achats raisonnés.

Deux jeunes entrepreneures ont ouvert un magasin à Moulins. On y trouve aussi bien des produits alimentaires que des rouleaux de papier toilette, vendus à l'unité.  Les co-gérantes défendent un choix économique et militant : " Il y a une mode, un engouement pour le vrac qui est aussi lié à des enjeux environnementaux, par-rapport au plastique. C'est une volonté de moins gaspiller" explique Emilie Robert.

Comme les circuits courts, le vrac est plébiscité par les consommateurs soucieux de l'avenir de la planète. A Moulins,Vichy, Yzeure ou Domérat, on compte déjà six magasins dans le département de l'Allier. 

C'est une vraie tendance : la vente de produits en vrac. Dans les grandes ou moyennes surfaces de Moulins dans l’Allier, des rayons entiers y sont dédiés. Deux jeunes entrepreneures viennent d’ouvrir une nouvelle boutique. Un choix économique et militant. Intervenants : Emilie Robert Co-gérante, Sabine Grolleau Cliente, Romain Alabouyvette-Donguy Primeur au marché ©France 3 Auvergne











 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité