Allier : Souvigny bientôt élu Village Préféré des Français ?

Souvigny au coeur du Bourbonnais, candidat au titre de Village Préféré des Français / © Mairie de Souvigny
Souvigny au coeur du Bourbonnais, candidat au titre de Village Préféré des Français / © Mairie de Souvigny

Candidat pour l’édition 2019 du Village Préféré des Français, Souvigny dans l’Allier ne manque pas d’atouts pour décrocher le titre convoité par 14 communes en France. On aura la réponse mercredi 26 juin sur France 3.

Par Cyrille Genet

Village historique, lieu de pèlerinage et de fêtes, à l’architecture conservée mais animé par des habitants mobilisés, Souvigny dans l'Allier allie respect du patrimoine et modernité. Des arguments qui pourraient jouer en sa faveur mercredi 26 juin lors de la désignation du Village Préféré des Français 2019 sur France 3.

Souvigny, un grand site clunisien

L’histoire de Souvigny est rattachée à celle de la toute nouvelle (à l’époque) abbaye de Cluny lorsqu’en 915, Aymar de Bourbon lui fit don d’une partie de ses terres. C’est pourquoi on a coutume aujourd’hui de désigner Souvigny comme " la fille ainée de Cluny". L’église prieurale Saint-Pierre Saint-Paul est un des tous premiers bâtiments classé monument historique en 1840 par Prosper Mérimée.
 

Un lieu de pèlerinage

Depuis l’époque médiévale, on vient à Souvigny où sont enterrés Saint Mayeul (910-994) quatrième abbé de Cluny et son successeur Saint Odilon (962-1048). Leurs gisants y ont été reconstitués en 2009 à partir de morceaux retrouvés lors de fouilles dans l’église. Tous les ans le premier week-end de mai, les pèlerins mettent leurs pas dans ceux des papes, rois et fidèles qui ont marché sur les routes de l’Allier. Souvigny berceau de la famille des Bourbons est aussi la nécropole des ducs de Bourbon et d’Auvergne.

Un sanctuaire de la Paix

Début de 2018, Souvigny a rejoint le réseau des 18 villes sanctuaires de la Paix qui ont toutes pour objectif de développer en harmonie un accueil en nombre du public et le respect de la spiritualité des lieux. Une association qui regroupe des sites comme Lourdes, le Mont-Saint-Michel, Lisieux et le Puy-en-Velay notamment.

Un site remarquable et remarqué

Le label Village Préféré des Français ne serait pas la première distinction de Souvigny, qui est classé Grand site de la région Auvergne depuis 1993 et Grand sanctuaire roman d’Auvergne depuis 2003.

Un village préservé mais pas figé

On y compte pas moins de 8 monuments historiques : le Prieuré Saint-Pierre Saint-Paul, l’ancienne église Saint-Marc, la maison des Voûtes, plusieurs églises romanes et des châteaux, mais Souvigny attire aussi pour ses ruelles remarquables par le soin qui a été apporté à leur rénovation. La candidature du village peut s’appuyer sur cet ensemble, signe d’une préservation cohérente du patrimoine.
Avec 1916 habitants au dernier recensement, Souvigny peut aussi cocher le critère de cité animée par des rendez-vous annuels fédérateurs : le salon des plantes en mai, les journées musicales d’automne autour de l’orgue construit en 1783 par François-Henri Clicquot, le salon du livre ancien mi-novembre et la Foire médiévale, baptisée Festival international des troubadours et saltimbanques (du 27 juillet au 4 août 2019 pour la 25ème édition) attirant plusieurs dizaines de milliers de visiteurs qui viennent assister à des reconstitutions de spectacles médiévaux.

Une forte envie de faire gagner la région Auvergne-Rhône-Alpes

Jamais au cours de 7 éditions précédentes, une commune d’Auvergne-Rhône-Alpes n’a décroché ce titre prestigieux (et annonciateur de retombées touristiques et économiques), la moyenne régionale se situant entre le 11e et la 12e place. Les habitants du village ont prévu de se rassembler pour suivre ensemble l’émission de France 3 sur écran géant mercredi 26 juin à partir de 21 heures.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus