Dakar 2020. Les auvergnats, Xavier de Soultrait et Marc Bourgeois dans l'équipe Yamaha

Xavier de Soultrait, pilote Yamaha, vise la victoire pour son 7ème Dakar. / © Bavo Swijgers
Xavier de Soultrait, pilote Yamaha, vise la victoire pour son 7ème Dakar. / © Bavo Swijgers

Le Moulinois Xavier de Soultrait s’apprête à disputer son 7ème Dakar. Avec ses coéquipiers, il sera sous la houlette d'un autre auvergnat. Marc Bourgeois, ancien pilote d’enduro, va tout faire pour conduire l’équipe à la victoire dans les déserts de l’Arabie Saoudite.

Par JL.Roussilhe et D.Cros

Ils sont prêts à défier, du 5 au 17 janvier, les déserts de l’Arabie Saoudite. Les pilotes de l’équipe Yamaha ont fait leur dernière répétition avant le Dakar 2020 et leur ultime séance photo à quelques encablures de l’étang de Thau dans le Languedoc.

Une équipe composée de 4 pilotes : les Français Adrien Van Beveren et Xavier de Soultrait, l’Argentin Franco Caimi et l’Anglais Jamie Mc Canney.

Un pilote et un manager auvergnats

Le Moulinois Xavier de Soultrait s’apprête à disputer son 7ème Dakar. Pour cette édition 2020, la 450 WRF est chouchoutée avec près d’un an de préparation et de mise au point pour tout peaufiner. "J’ai hâte. Je suis passionné, j’adore ça. C’est neuf et ça brille, ce sont des belles pièces. Ce sont des motos sur lesquelles le team travaille depuis longtemps. C’est super sympa".  explique-t-il.

Tournevis à la main pour les derniers régalages, Adrien Van Beveren ajoute : "Ce sont des suspensions neuves, je les ai ouvertes un plus car nous ne sommes pas aujourd’hui dans des conditions de rallye-raid, nous sommes sur une piste de moto-cross où nous allons moins vite. J’ai adapté un peu pour qu’elles puissent se faire et se travailler bien dans leur amplitude, cela dans les meilleures conditions".

Le manager du team est également Auvergnat. Marc Bourgeois, ancien pilote d’enduro, originaire d'Issoire dans le Puy-de-Dôme, est chargé de conduire l’équipe à la victoire. Il souligne : "24 personnes sur un Dakar à coordonner avec les pilotes. Ça fait du monde. Ça fait beaucoup de personnes pour un pilote. Mais un Dakar c’est long, il y a beaucoup d’étapes. On part loin. On ne peut pas se permettre d’oublier quelque chose. Chaque personne est importante à son poste. Ce qui fera demain je l’espère une victoire, ce sera vraiment un travail collectif".
 

En route vers la victoire

Pour cette édition, Yamaha a décidé de déployer les gros moyens à la conquête d’un succès qui fuit la marque japonaise depuis 22 ans. Alors forcément, tous ambitionnent la victoire.

Adrien Van Beveren a fleurté avec la  victoire à plusieurs reprises. "Je n’ai pas de doute sur mon niveau. Cela fait 2 ans que je suis proche de la vitoire. Je suis passé à côté avec mon crash en 2018,  l’an dernier j’ai cassé la moto la veille de l’arrivée alors que j’étais sur le podium. Je suis rassuré là-dessus maintenant j’ai envie de faire en sorte que cela arrive" explique-t-il.

Quant à Xavier de Soultrait, il a terminé à la 6ème place au Pérou, et c’était le 1er Français. "Il va vraiment y avoir une grosse bagarre. On est 10 à vouloir se mettre devant. L’année dernière, il y en a 5 que je n’ai pas réussi à battre. Il faut que j’arrive à les battre".

Après 29 ans en Afrique puis 11 ans en Amérique Latine, le Dakar se fera cette année en Arabie Saoudite. Un pays critiqué pour ces manquements en matière de droits de l’homme. "On va rentrer dans le chapitre III du Dakar, le chapitre Arabie Saoudite. Ca va être une toute nouvelle contrée pour l'équipe, pour le spilotes et pour nous. C'est un pays que nous ne connaissons pas avec des déserts semble-t-il magnifiques" précise Alexandre Kovalski, Racing manager Yamaha Europe.  
Les coureurs vont donc s’élancer dans le désert saoudien pour 7800 kilomètres dans des paysages et des terrains variés, depuis les montagnes proches de la frontière jordanienne jusqu'aux dunes redoutées du "Quart vide" avec des étendues de sables et des dunes parfois hautes de plus de 250 mètres. Une course composée de nombreuses inconnues et pas mal d’incertitudes  pour les concurrents.  

 
Dakar 2020. L'équipe Yamaha vise la victoire
Ils sont prêts à défier, du 5 au 17 janvier, les déserts de l’Arabie Saoudite. Les pilotes de l’équipe Yamaha ont fait leur dernière répétition avant le Dakar 2020 et leur ultime séance photo à quelques encablures de l’étang de Thau dans le Languedoc. Intervenants dans l’ordre d’apparition : Pedro Almeda Manager technique, Adrien Van Beveren Pilote Yamaha, Xavier de Soultrait Pilote Yamaha, Marc Bourgeois Team manager, Adrien Van Bevere, Xavier de Soultrait et Alexandre Kovalski Racing manager Yamaha Europe. - France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Les + Lus