Cet article date de plus de 4 ans

Des prêtres en renfort pour l’été dans l’Allier

Comment permettre aux prêtres de partir en vacances ou au moins de faire une pause durant l'été ? Des prêtres de diocèses africains viennent passer quelques jours dans l'Allier pour s'occuper des paroisses délaissées. Cet été 2017, ils sont huit.
Le père Firmin est l'un des huit prêtres remplaçants pendant l'été dans l'Allier
Le père Firmin est l'un des huit prêtres remplaçants pendant l'été dans l'Allier © Aurélie Albert
Le père Benoît de la paroisse du Bon Pasteur, à Villefranche-d’Allier, a pris quelques semaines de repos. Alors pendant son absence et durant le mois d'août, c’est le père Firmin qui prend la relève. Pour lui, pas de vacances qui tiennent.
« Les vacances, pour le prêtre, c’est d’une certaine façon se rendre utile pour les autres, explique le père Firmin. Plutôt que d’aller prendre des vacances comme font les autres, comme aller visiter des pays, moi je préfère aller dans une paroisse pour dire la messe ».

Huit prêtres africains assurent les remplacements dans l'Allier

Le père Firmin est originaire du Bénin. Il est étudiant en doctorat à l’Institut catholique de Paris et régulièrement, il assure des remplacements l’été.
Un dispositif qui a été mis en place par le diocèse de Moulins il y a une dizaine d’années. Ce dernier entretient des liens avec les diocèses africains, ce qui donne l’occasion d’assurer la messe même pendant l’été. 
« Notre prêtre a quand même 31 clochers à assurer pour lui, c’est très lourd, évoque Lilian Proud, Deux-Chaises (03). Et heureusement pour lui, il y a ce SAS de repos prévu pour l’été parce qu’il en a grand besoin ».

Dans l’Allier, ils sont six prêtres africains, dont quatre étudiants, à assurer l’intérim pendant la période estivale.

durée de la vidéo: 01 min 39
Des prêtres en renfort pour l'été dans l'Allier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société vacances